Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 14/05/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

NATOIRE Charles Joseph


Ecole française

La Jeunesse et la Vertu présentent deux princesses à la France

1734

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 54774, Recto

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
NATOIRE Charles Joseph

TECHNIQUES :
Pierre noire, aquarelle, rehauts de gouache blanche au pinceau, traits de sanguine, sur papier bleu vergé. Angles inférieurs et supérieurs lavés.
H. 00,299m ; L. 00,331m

HISTORIQUE :
Jean-Denis Lempereur (L. 1740) ; sa vente, Paris, 24 mai 1773, n° 572 ; adjugé 78 livres - Collection privée, Paris. Dation au musée du Louvre. Conseil artistique du 16 septembre 2009. Commission interministérielle d'agrément du 12 octobre 2009. Proposition du ministre de la Culture du 20 janvier 2010. Décision d'agrément du ministre du Budget du 3 février 2010. Arrêté du 8 mars 2010. Commission du 8 avril 2010.
Mode d'acquisition : dation
Année d'acquisition : 2010


COMMENTAIRE :
Etude définitive pour le tableau commandé par la reine Marie Leszczynska en 1734 à Natoire, destiné au décor, dessus-de-porte, de la chambre de la Reine à Versailles. Le tableau accroché en 1735, est toujours in situ et fait pendant à La Gloire des princes s'emparant des enfants de France, de Jean-François de Troy. Il n'y a pas d'autre étude d'ensemble mais deux études préparatoires, l'une pour la figure de la France (Artesepia, 2007, aujourd'hui en collection privée à Paris) l'autre pour la Jeunesse et la Vertu (Moscou, musée Pouchkine). C'est la première commande royale obtenue par Natoire, il n'est alors que "agréé" à l'Académie royale de peinture et de sculpture, sa réception interviendra peu après, le 31 décembre 1734. Il sera payé 1800 livres, l'année suivante. A côté des allégories de la Jeunesse et de la Vertu, on reconnaît, non pas Louise-Elisabeth et de Anne-Henriette, âgées de sept ans, princesses jumelles nées le 14 août 1727, représentées ainsi que le Dauphin dans le pendant de De Troy, mais les dernières nées du couple royal, Marie-Adélaïde, née en 1732, et Victoire, née en 1733. Lire Pierre Rosenberg, Deux dessins pour Versailles, p. 126-128, Antologia di Belle Arti, Nueva serie, n° 39-42, 1991-92, et Bénédicte Gady, 'Charles-Joseph Natoire, La Jeunesse et la Vertu présentant deux princesses à la France', dans La revue des musées de France. Revue du Louvre, 2011-2, p. 40-41.

INDEX :
Collections : Lempereur, Jean-Denis
Lieux : Paris, collection particulière, oeuvre en rapport, Moscou, Musée Pouchkine, oeuvre en rapport, Versailles, château, Chambre de la Reine, oeuvre en rapport
Personnes : Marie Leszczynska, reine de France+ - Marie-Adélaïde, fille de Louis XV (1732-1800) - Victoire, fille de Louis XV (1733-1799) - Anne-Henriette, fille de Louis XV (1727-1752)+ - Louise-Elisabeth, fille de Louis XV (1727-1759)+
Sujets : Allégorie de la Vertu - Allégorie de la France - Allégorie de la Jeunesse - Académie Royale de Peinture et de Sculpture - Troy, Jean-François de, La Gloire des princes s'empare des Enfants de France - Natoire, Charles Joseph, La Jeunesse et la Vertu présentent deux princesses à la France
Techniques : papier vergé - papier bleu - pierre noire - pinceau - rehauts de gouache blanche - aquarelle - sanguine (traits)