Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 25/10/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Draperie pour une femme assise

Vers 1674/1679

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29668, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII12919
MA10662

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G7740

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Sanguine, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige. Pierre noire pour un petit croquis géométrique. Collé en plein (montage du XVIIIè siècle) ; annoté au verso du montage, à la plume et encre noire : '67 la nation'.
H. 00,361m ; L. 00,275m

HISTORIQUE :
Atelier Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du premier Conservatoire (ancien L. 2207).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1329, chap. : Ecole française, carton 116. (...) Num¿ro : 10662. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : B 28. D¿signation des sujets : Une femme assise sur des nuages, et à demi-nue. Dimensions : H. 36 x L. 27,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 10635, concerne en fait les notices n° 10635 à 106725..

COMMENTAIRE :
Carton pour le décor de l'escalier des Ambassadeurs du château de Versailles, 1674-1679. Cet escalier était notamment destiné aux envoyés des nations étrangères se rendant à l'audience du Roi, d'où le nom d'escalier des ambassadeurs. Il a été construit (1671-1674) par François d'Orbay, collaborateur et successeur de Le Vau, et décoré par Le Brun en 1674-1679. Le peintre y conçoit un somptueux décor où tous les arts, les matières, les techniques sont utilisés pour donner une impression de grandeur dans un espace restreint : marbres de couleurs, ouvrages de bronze et de stuc, reliefs sculptés, et surtout la peinture à fresque, où couleur, lumière, trompe-l'oeil et perspectives feintes contribuent à élargir l'espace. Cette oeuvre majeure de Le Brun, louée par les contemporains et admirée de toute l'Europe, ne durera que soixante-dix ans ; l'escalier fut détruit en 1752 sur l'ordre de Louis XV. D'après L. Beauvais, 'cette étude est probablement en relation avec les tableaux de la voûte de la Grande Galerie de Versailles, la figure n'ayant pas été retenue telle qu'elle apparaît dans ce dessin.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2897, p. 824).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Versailles, château, Versailles, château, Grande Galerie, Versailles, château, oeuvre en rapport, Versailles, château, Grande Galerie, oeuvre en rapport, Versailles, château, Escalier des Ambassadeurs, oeuvre en rapport
Personnes : Louis XV, roi de France - Louis XIV, roi de France - Orbay, François d', architecte du roi - Le Vau, Nicolas, architecte du roi
Sujets : Le Brun, Charles, Décoration du château de Versailles
Techniques : encre noire - papier beige - pierre noire - rehauts de blanc - rehauts de craie blanche - sanguine - collé en plein - craie blanche - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 199