Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ORSI Lelio


Ecole lombarde

Bacchus et Ariane assis sur un lit, près du terme de Priape

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 10416, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII596
MA586

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ORSI Lelio
Ph. Pouncey

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN XVIè s
Frédéric Reiset (Inv. ms)
TIBALDI Pellegrino
E. Jabach
BONACCORSI Piero
Morel d'Arleux (Inv. ms)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Copie d'après ORSI Lelio
F. Kossof

TECHNIQUES :
Plume et encre gris-brun, lavis gris-brun, rehauts de blanc, traces de pierre noire, papier beige. Mise au carreau à la pierre noire (dimensions : 3,5 X 3,3 cm). Collé en plein.
H. 00,150m ; L. 00,425m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, II, n° 289 (Tibaldi) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) - marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël : 289 Baccus et Venus assis sur un lit et plusieurs autres figures entieres à la plume lavé et rehaussé sur du papier jaunastre de 18 pouces 1/2 de long sur 8 pouces 1/2 de hault dudit [de Pelegrino da Modana]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.76, chap. : Ecole florentine, carton 4. (...) Num¿ro : 586. Nom du ma¿tre : Idem [[ Perino del Vaga /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 43. D¿signation des sujets : Frise représentant une Bacchanale et deux Satyres en terme. Dessin à la plume et rehaussé de blanc. [R] [[au crayon]] Dimensions : H. 15 x L. 42,5cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié.] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Donné à Pellegrino Tibaldi par E. Jabach, inventorié parmi les feuilles de Perino del Vaga par Morel d'Arleux (Inv. ms), ce dessin a été classé parmi les anonymes italiens du XVIe siècle par F. Reiset (Inv. ms). Il a été reclassé à Lelio Orsi suivant une proposition de Ph. Pouncey (note ms au verso du montage : 'Orsi ou atelier'). F. Kossof (note ms au verso du montage) avait commenté la proposition de Pouncey en suggérant d'y voir plutôt une copie d'après l'artiste. V. Romani ('Lelio Orsi a Roma: fra maniera raffaellesca e maniera michelangiolesca', dans Prospettiva, (1982), 29, p. 49, 60 note 79, repr. p. 54 fig. 26), tout en confirmant l'attribution à Orsi, y a reconnu un gout très « perinesque » et à l'antique (voir Eadem, 'Lelio Orsi', Modène, 1984, p. 36 note 49, repr. p. 112, fig. 21) issu d'un premier voyage à Rome qu'elle propose de dater entre 1547 et 1554. N. Clerici Bigozzi (dans cat. exp. Lelio Orsi (1511-1587), dipinti e disegni, (Reggio Emilia, Teatro Valli, 1987-1988), Milan, 1987, p. 87 n° 54) a en revanche proposé une datation après le voyage à Venise de l'artiste en 1553 en reconnaissant dans la composition l'influence des fresques de Salviati dans la Salle d'Apollon du Palazzo Grimani de cette ville.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Venise, Palazzo Grimani, oeuvre en rapport, Rome+, Venise+
Personnes : Ariane - Bacchus - Priape - Apollon+ - Salviati, Francesco+
Sujets : bacchanale - MYTHOLOGIES - frise
Techniques : papier beige - pierre noire - rehauts de blanc - lavis gris-brun - mis au carreau - encre gris-brun - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 5, p. 116