Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 26/08/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ORSI Lelio


Ecole lombarde
vers 1511-1587


BIOGRAPHIE :
Peintre. Né probablement à Novellara (?), mort certainement dans la même ville. Rien n'est connu au sujet de sa formation, sinon que ses oeuvres révèlent une culture nourrie d'intérêts humanistes comme en témoignent les sujets très élaborés de ses dessins et de ses peintures, ainsi que l'entourage de ses amis, parmi lesquels on peut mentionner l'humaniste Sebastiano Curradi, et sa fréquentation de la petite cour des Gonzague à Novellara. Il s'établit à Reggio Emilia en 1535 d'où il fut banni vers 1546 pour avoir soi-disant ourdi un complot contre Paolo Antonio Boiardi ; il se réfugia à Novellara où il resta jusqu'en 1551. Lavé de tout soupçon, il séjourna à Venise (1553) en compagnie des comtes Camillo et Alfonso Gonzague. Il se rendit à Rome certainement deux fois : de décembre 1554 jusqu'en septembre 1555 (voir cat. exp. Lelio Orsi (1511-1587), dipinti e disegni, (Reggio Emilia, Teatro Valli, 1987-1988), Milan, 1987, par E. Monducci, M. Pirondini, G. Briganti, F. Frisoni, N. Clerici Bigozzi, p. 29) et en 1574 (Ibidem, p. 32), mais selon V. Romani ('Lelio Orsi a Roma: fra maniera raffaellesca e maniera michelangiolesca', dans Prospettiva, 1982, 29, p. 41-61) on peut reconnaître dans son langage artistique la marque d'un tout premier séjour datant des années '40. Il travailla avec Nicolò Patarazzi à la réalisation d'un arc de triomphe érigé en 1536 pour la venue du duc Ercole II à Reggio Emilia. Lelio Orsi fut au service de la cour des Gonzague à Novellara (1538, 1546-1551, 1558 Casino di Sopra - Rocca di Novellara, 1560-1561, 1563 Casino di Sotto - Rocca di Novellara - Torre del Comune - église San Lorenzo, 1567, 1570 - église Santo Stefano, 1571), à Reggio Emilia (1542, 1544 - Tour de l'Horloge sur la place du Duomo, 1576, 1580) et à Bagnolo (1563) ; un rapport avec Vincenzo Scaioli, propriétaire du Château de Querciola, près de Reggio Emilia, est aussi probable. Dans les années 1560, plusieurs artistes travaillèrent sous la supervision de Lelio Orsi : Giacomo da Modena, Giovanni Battista Torbido da Ferrara, Fabrizio Orsi, Giovanni Bianchi dit le Bertone, Orazio Perucci, Pietro Maria Bagnatore, Giulio Ruboni, Domenico Fredino da Ferrara et, peut être, même Raffaello Motta da Reggio. Vers 1576, il collabora avec Bernardino Campi au projet pour la décoration de la chapelle principale du Capitolo de S. Prospero à Reggio Emilia, commande qui passa ensuite à Camillo Procaccini. Son langage n'a pas été seulement influencé par les peintres locaux (comme Bernardino Zacchetti et Nicolò Patarazzi), mais aussi par des artistes come Giulio Romano, Michelangelo Anselmi et Parmigianino ; l'influence de Raffaello, Correggio (surtout pour l'emploi de la lumière), de Michelangelo (fresques de la Cappella Paolina, Vatican) et des écoles du Nord est aussi très évidente. Dans ses dessins, souvent caractérisés par des sujets iconographiques complexes , il est possible de trouver des réminiscences de Polidoro da Caravaggio et Nicolò dell'Abate.


SYNONYMES :
Lelio Orsi da Novellara
Lelio da Novellara
Lelio de Magistris
Lelio di Maestri