Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 09/11/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

BUONARROTI Michelangelo


Ecole florentine

Homme nu, debout, vu de dos, les jambes croisées, les bras levés

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 858, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII330
MA326

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après BUONARROTI Michelangelo
P. Joannides

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à ROSSO FIORENTINO
Morel d'Arleux (Inv. ms)
école de BUONARROTI Michelangelo
Imitation de BUONARROTI Michelangelo
BANDINELLI Baccio

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Copie d'après ROSSO FIORENTINO
K. Kusenberg
ROSSO FIORENTINO
Dominique Cordellier (note ms)
Copie d'après BANDINELLI Baccio

TECHNIQUES :
Plume et encre brune sur papier lavé de beige.
H. 00,390m ; L. 00,116m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; ' dessin non collé ni doré ', dit du ' rebut ' - acquis pour le Cabinet du roi en 1671 ; paraphe de Cl. Delamotte (L. 478) .
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.44, chap. : Ecole florentine, suite du carton 2. (...) Num¿ro : 326. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bandinelli Baccio /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 69. D¿signation des sujets : Figure nue, debout et vue par le dos. Dessin à la plume, non collé. Dimensions : H. 40 x L. 12cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Note ms. : 'D'après Bandinelli? cf. Relief d'Orléans (D. Cordellier)'. E. A. Carroll ('The Drawings of Rosso Fiorentino', New York, 1976, p. 266-270, D.24b) le considère comme une copie d'après un dessin perdu de Rosso, et le rapproche d'une feuille identique à Florence (Uffizi, n. 6496F) et du style d'une à Vienne (Albertina, Sc.R.138, Inv. n. 104, R.140). Il a été reclassé (voir cahier de reclassement [reclassement 2005], Louvre, Cabinet des Dessins) parmi les copies d'après Michel-Ange suite à l'identification de P. Joannides ('Bodies in the trees : a mass-martyrdom by Michelangelo', dans Apollo, n° 393, vol.CXL, nov. 1994, p. 12 et 14) qui y a vu une copie d'après un dessin perdu de Michel-Ange préparatoire pour 'Le martyre des dix mille soldats'.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Orléans+, Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport
Sujets : Dix mille soldats martyrs devant l'empereur Dioclétien
Techniques : encre brune - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 142