Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/09/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

STRAET Jan van der


Ecole des anciens Pays-Bas

La mort de la fille de Sestos et de son aigle dévoué

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20517, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII28847
MA12638

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P562

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
STRAET Jan van der

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
STRAET Jan van der

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun et rehauts de blanc. Signé en bas à gauche : 'giovanni strada faciebat'.
H. 00,185m ; L. 00,276m

HISTORIQUE :
A.J. Dezallier d'Argenville, numéro et paraphe (L.2951) en bas à gauche, sa vente, Paris, 18-28 janvier 1779, partie du lot 210 (Stradan) -- Ch. P. de Saint-Morys -- Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1698, chap. : Ecoles diverses, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12638.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 14. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont deux cartons à deux dessins, un à cinq et un à six. 111 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Cat., Inventaire Général des dessins des Ecoles du Nord, Supplément, Maîtres des Anciens Pays Bas nés avant 1550, Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Frits Lugt, Paris 1968, p. 118. La feuille porte la signature de Stradanus et une longue annotation de sa main racontant l'histoire de la fille de Sestos telle que la relate Pline au livre X de son Histoire naturelle : la jeune fille avait recueilli et soigné un aigle. Celui-ci lui manifesta une reconnaissance sans faille. Il l'accompagna à la chasse, la veilla lorsqu'elle tomba malade et, à sa mort, se jeta dans les flammes de son bûcher funéraire à la stupéfaction de tous.

INDEX :
Collections : Dezallier d'Argenville, Antoine-Joseph - Saint-Morys
Lieux : Constantinople, Sestos
Sujets : Mort de la fille de Sestos
Techniques : encre grise - lavis gris - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 371