Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 13/12/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

STRAET Jan van der


Ecole des anciens Pays-Bas

Chasse au dromadaire

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20491, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII9036
MA8528

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P580

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
STRAET Jan van der

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, pinceau et lavis brun avec des rehauts de blanc. Repassé à la pointe pour la gravure.
H. 00,188m ; L. 00,275m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, V, n° 209 (Stradanus) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Inventaire des escoles d'Allemagne et Flandre contenant 309 dessins : 209 Une chasse de chamois ou il y a plusieurs figures entiere et animaux, sur de papier gris a la plume lavé et rehaussé de blan de mesme grandeur [12 1/2 pouce de long sur 9 1/2 pouce d'haut] dudit [de Jean Stradamus [Stradanus]]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.1083, chap. : Ecole flamande, Carton 87 bis. (...) Num¿ro : 8528. Nom du ma¿tre : Idem [[ Strada, Jean /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 21. D¿signation des sujets : Chasse au chameau. Dimensions : H. 18,5 x L. 27,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique et l'iconographie, précisées dans la notice n° 8524, concernent en fait les notices n° 8524 à 8538 voire même les notices n° 8539 et 8540..

COMMENTAIRE :
Le succès de la célèbre tenture des Chasses dessinée par Stradanus pour Cosme de Médicis incita l'artiste flamand à projeter une série de gravures inspirées des tapisseries. Après trois séries de six chasses publiées par Hieronymus Cock en 1570 puis par sa veuve en 1574 et 1576, Stradanus entama une longue et fructueuse collaboration avec l'éditeur Philips Galle. Il exécuta pour lui un grand nombre de dessins qui donnèrent lieu à la publication de deux nouvelles séries : la première, comportant une page de titre suivie de quarante-trois chasses, fut éditée entre 1578 et 1580 ; la seconde, publiée vers 1596, ajoutait soixante-et-une chasses et un nouveau frontispice portant l'intitulé resté célèbre de Venationes Ferarum, Avium, Piscium. Ce dessin est préparatoire à la vingt-huitième planche de la série des Venationes, gravée par Jan II Collaert vers 1596. L'estampe transcrit fidèlement la composition en miroir, ajoutant une lettre que l'on peut traduire du latin en ces termes : « La sinistre contrée de Barbarie, dit-on, nourrissait sur son sol de merveilleux chameaux. Et le soldat nautique souffrant de la noire faim descendait le chasser. Car cette nourriture bien que dure au palais apaisait et calmait les hauts cris de son ventre. » Cette Chasse au dromadaire fait partie des nombreux sujets exotiques qui ne furent ajoutés au répertoire initial des chasses que lors des éditions de Philips Galle à partir de 1578.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Personnes : Collaert, Hans, gravure en rapport
Sujets : Animal, dromadaire - chasse
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - pinceau - rehauts de blanc - stylet - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 367