Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/09/2021 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

EYCK Jan van


Ecole anciens Pays-Bas

Saint Christophe passant l'Enfant Jésus

Vers 1480

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 20664, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8900
MA8403

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P5

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après EYCK Jan van

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FLAMAND XVè s

TECHNIQUES :
Annoté, en haut, à gauche, à la plume et encre brune : 'Johannes'
H. 00,191m ; L. 00,141m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.6, p.1068, chap. : Ecole flamande, Carton 86. (...) Numéro : 8403. Nom du maître : Idem [[ Van Eyck, Jean /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 3. Désignation des sujets : St. Christophe. Dessin à la plume. Dimensions : H. 19 x L. 14,5cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD38

COMMENTAIRE :
Ce dessin serait une copie précise d'une invention perdue de Jan van Eyck. Cette hypothèse est corroborée par le fait qu'il dérive d'une miniature du Maître de Catherine de Clèves conservée à la Pierpont Morgan Library (ms. 917, f°275), peinte vers 1440, représentant saint Christophe portant l'Enfant Jésus sur ses épaules et dont les motifs paysagers ressemblent au dessin du Louvre. F. Winckler (1916) est le premier à y voir une copie d'après un original eyckien perdu. L. von Baldass (1932) y voit une copie où seule la figure du saint serait empruntée à un original perdu. Il attribue le paysage à l'entourage du peintre Gérard David, établi à Bruges en 1484 et le date aux alentours de 1500. Le fait que le filigrane du papier ne soit attesté qu'à partir des années 1470 plaide pour une datation tardive, autour de 1480 (F. Koreny, 2002). Une représentation de saint Christophe conservée à Philadelphie nous permet de nous faire une idée du coloris originel. Bien qu'il diffère de la feuille du Louvre par certains détails, il témoigne de l'influence du modèle de J. van Eyck. (T.-H. Borchert, 2010). Bibliographie : F. Winckler, 'Über verschollene Bilder der Brüder van Eyck' in 'Jahrbuch der Preussischen Kunstsammlungen', n°37, 1916, p. 287-301 L. von Baldass, 'Die Entwicklung des Dirk Bouts : eine stilgeschichtliche Untersuchung' in J'ahrbuch der kunsthistorischen Sammlungen in Wien', N.F. 6, 1932, p. 77-114 F. Koreny, 'Altniederländische Zeichnungen : von Jan van Eyck bis Hieronymus Bosch', Anvers, 2002 T.-H. Borchert in 'De van Eyck à Dürer. Les primitifs flamands & l'Europe centrale 1430-1530', cat. exp. Bruges, Groeningemuseum, 2010-2011, n°30 M. Depoorter, 'Jan van Eyck et sa découverte de la nature' in 'Van Eyck. Une révolution optique', ed. Maximiliaan Martens, Till-Holger Borchert, Jan Dumolyn, Johan De Smet, Frederica Van Dam, cat. exp. Gand, Museum voor Schone Kunsten, 1er février - 30 avril 2020, Gand, 2020, pp. 204-235, repr. p. 219 et n° 8.14 p. 494

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : New York, Pierpont Morgan Library, oeuvre en rapport, Philadelphie, Philadelphia Museum of Art, oeuvre en rapport
Personnes : Christophe, saint - Jésus-Christ
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Saint Christophe portant l'Enfant
Techniques : encre (grise) - lavis gris - pinceau - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 398