Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/09/2021 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GRANELLO Nicolosio


Ecole piémontaise et génoise

Les Noces de Persée et Andromède

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 9440, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII8054
MA7557

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GRANELLO Nicolosio
M. Newcome

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à CASTELLO Bernardo

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à CAMBIASO Giovanni
P. Boccardo, 2007
Attribué à GRANELLO Nicolosio
Jonathan Bober, 2006

TECHNIQUES :
Collé en plein sur un montage ancien
H. 00,348m ; L. 00,340m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.5, p.962, chap. : Ecole italienne, carton 64. (...) Numéro : 7557. Nom du maître : Castelli, Bernardo. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 18. Désignation des sujets : Un guerrier donne l'anneau nuptial à une femme. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 34,5 x L. 34cm. Origine : Idem [[ Collection nouvelle /&.Prix de l'estimation de l'objet : 2francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Observations : [Remis le 20 juillet 1829 pour être relié.] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
"En 1982, Ezia Gavazza a identifié la scène avec Les Noces de Persée et Andromède, première ébauche pour la fresque peinte vers 1625 par Andrea Ansaldo au plafond de l'une des salles de l'étage principal de la villa Spinola di San Pietro à Gênes Sampierdarena (Ezia Gavazza, « Schede "Grafiche" per Gio. Andrea Ansaldo », dans Scritti in onore di Ottavio Morisani, Catane, 1982, p. 303-307, fig. 169). Mary Newcome Schleier l'a attribué à Nicolosio Granello (attribution retenue pour le reclassement du dessin (annotation sur le fac-similé de l'inventaire manuscrit par Roseline Bacou en 1986). Piero Boccardo, en 2007, a rappelé que ce thème se rencontre à plusieurs reprises à Gênes, de la fresque de Perino del Vaga dans une lunette du palais du Prince à Fassolo à celle du Bergamasco dans la villa Pallavicino delle Peschiere (Boccardo, dans Luca Cambiaso, un maestro del Cinquecento europeo, Gênes, Palazzo Ducale et Musei di Strada Nuova - Palazzo Rosso, 3 mars - 8 juillet 2007,Gênes, 2007, p. 358, no 2). Les muscles comprimés produisent un effet d'ensemble désarticulé qui détonne avec l'harmonie des silhouettes des autres dessins attribués à Giovanni conservés au Louvre, la Frise avec tritons et Néréides (Inv. 9362), la Galatée (Inv. 9314) et le Neptune (Inv. 11699). Le choix d'utiliser un lavis bleu clair déroge à l'habitude de Giovanni et Luca Cambiaso, qui privilégiaient la technique à la plume et encre. À cette époque, aucun artiste local ne dessinait de cette manière. Nous ne partageons pas l'avis de Mary Newcome Schleier, qui avait attribué la feuille à Nicolosio Granello, trop peu d'éléments demeurant connus à son sujet, mais le caractère atypique de nombreux détails pourrait conduire à une attribution à un artiste différent, proche et contemporain de Giovanni Cambiaso" F. Mancini, 'Dessins italiens du musée du Louvre, Dessins génois, XVIe - XVIIIe siècle', Paris, 2017, n°4.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Personnes : Andromède - Persée
Sujets : MYTHOLOGIES - Persée et Andromède
Techniques : encre brune - lavis indigo - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 429