Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/09/2021 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

FONTAINE Pierre François Léonard


Ecole française

Vue de l'intérieur de l'église des Jésuites à Anvers

1809

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RFML.AG.2019.19.1, 35

LOCALISATION :
Réserve des petits albums
Album Fontaine Pierre -2-
Folio 34
dessiné au recto

ATTRIBUTION ACTUELLE :
FONTAINE Pierre François Léonard

TECHNIQUES :
Pierre noire et aquarelle sur papier vergé filigrané. Annotation à la plume et encre : Vue de l'interieur de l'eglise des jesuites a Anvers.
H. 00,199m ; L. 00,158m

HISTORIQUE :
Collin du Bocage, Paris, Drouot, vente du 17 mai 2018, lot 114, comme Ecole française de la première moitié du XIXème siècle, Album de voyage contenant soixante-six dessins environ : Vues de Chambord, Blois, Senlis, Saint Quentin, Cambrai, Douai, Lille, Bruxelles, Malines, Liège, Aix la Chapelle, Cologne, Coblence, Montmédy, Sedan...(bien que certaines pages aient été publiées dans le journal de Fontaine) ; achat par Benjamin Peronnet. Commission des acquisitions du 15 mai 2019.
Dernière provenance : Peronnet, Benjamin
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 2019


COMMENTAIRE :
Pierre-François-Léonard Fontaine, Journal (1799-1853), Tomes I et II, Ed. Institut Français d'Architecture, Paris, 1987. À la demande de Bonaparte, Fontaine se rendit en avril et en mai 1809 à Chambord, puis à Brühl - à proximité de Cologne -, château annexé après l'application du traité de Lunéville, qui dépendait donc de la quatrième cohorte des biens de la Légion d'honneur. Ce sont ces deux voyages qui sont illustrés dans ce carnet. Napoléon, qui avait décidé la vente des biens de la Légion d'honneur devenus trop coûteux, avait en effet chargé Fontaine de dresser un rapport de leur état, un descriptif précis, ainsi que l'inventaire des revenus attachés afin d'établir une évaluation financière. La première page manuscrite du carnet reprend ainsi une partie de ce rapport, avec la description du château de Chambord et l'inventaire des terres. D'avril à octobre 1809, la campagne d'Allemagne et d'Autriche n'a pas semblé gêner Fontaine dans ses déplacements. Le journal, dont le manuscrit a été publié en 1987 puis en partie repris dans l'autobiographie de Fontaine publiée en 2017, raconte assez sommairement les deux voyages, et ses confidences permettent de comprendre le contexte mais aussi le sens particulier des dessins du carnet. On suit Fontaine à Blois, puis dans son périple dans le nord de la France, en Belgique, à Aix-la-Chapelle, Brühl et Cologne. Le chemin du retour redescend par Bonn, Trêves et les Ardennes, Charleville, Reims, avant le retour à Paris. Marie-Pierre Salé, 'Un carnet 'd'agrément' de Fontaine' in Grande Galerie, hiver 2019-2020, n°50, pp. 36-37. Marie-Pierre Salé, Acquisitions 2018-2019, dans La Revue des musées de France, Revue du Louvre, 2020, n° 2, notice 147, p. 93.

DESCRIPTION DE L'ALBUM :
Carnet de 74 pages dont 67 avec des dessins sur papier vergé filigrané, reliure demi-cuir, plats en carton, coins en cuir, dos en cuir avec inscription « croquis divers ». Le carnet est complet, sans folio arraché. Les dessins qui pour la plupart sont légendés, sont à la pierre noire et à l'aquarelle et les annotations à la plume et à l'encre. Le carnet a été utilisé par l'artiste en 1809. Dimensions du carnet : 20 x 16,2 cm