Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/09/2021 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

RAVOISIE Bonaventure Amable


Ecole française

Salle de la Melpomène au Louvre

Vers 1824/1829

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RFML.AG.2018.45.1, Recto

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
RAVOISIE Bonaventure Amable

TECHNIQUES :
Mine de plomb, plume et encre noire, aquarelle, rehaussé de gomme arabique. Signé 'ARD' sur la base de la statue égyptienne. Inscription de l'artiste sur le montage : 'Ravoisié à son ami Cassard. Salle de Mélpomène / AU LOUVRE'.
H. 00,344m ; L. 00,241m

HISTORIQUE :
Ader, vente Paris, 18 décembre 2016, lot 32 - Galerie Julien Petit (rue Chaptal, 75009 Paris) - Nicolas Schwed, Paris dessiné du XVIIe siècle à aujourd'hui, novembre 2018 (exposition du 5 au 30 novembre 2018, Paris, 346 rue Saint-Honoré), n° 25, p. 92, repr. Affecté au département des Arts graphiques pour le Service de l'Histoire du Louvre. Décision du président-directeur de l'EPML du 7 novembre 2018. Commission des acquisitions du 7 novembre 2018.
Dernière provenance : Schwed, Nicolas
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 2018


COMMENTAIRE :
Nicolas Schwed, Paris dessiné du XVIIe siècle à aujourd'hui, novembre 2018 (exposition du 5 au 30 novembre 2018, Paris, 346 rue Saint-Honoré), n° 25, p. 92, repr. en coul. Cette feuille de Ravoisié offre un point de vue original sur la salle de la Mélpomène qui faisait partie du Musée des antiques voulu par Napoléon. Aménagée tout d'abord par Jean-Arnaud Raymond puis par Charles Percier et Pierre Fontaine, elle accueille en 1815 la statue de la Melpomène.Cette statue « premier morceau colossal qui ait décoré nos musées » (Dominique Vivant Denon, 1803, Discours sur les monuments de l'Antiquité arrivés d'Italie, prononcé le 8 vendémiaire an XII à la séance publique de la classe des beaux-arts de l'Institut national) venait d'être découverte sur le champs de Mars à Rome. Elle représentait la muse de la Musique Euterpe et fut légèrement modifiée pour tenir un masque et ainsi représenter la muse de la Tragédie. A ses pieds, on devine la mosaïque commandée en 1807 à Belloni sur un projet du peintre Gérard, Le Génie de l'Empereur maitrisant la Victoire, ramène la Paix et l'Abondance. A rapprocher de la feuille de même sujet de Charles Percier, 1817, département des arts graphiques (RF 30628). Néguine Mathieux, 'Trois dessins de l'Histoire du Louvre', in Grande Galerie, été 2019, n°48, pp. 28-29, repr.

INDEX :
Lieux : Paris, Palais du Louvre, Salle de Melpomène
Personnes : Melpomène - Euterpe
Sujets : Muse de la Tragédie - Melpomène, antique - Muse de la Musique - Denon, Dominique-Vivant, Discours sur les monuments de l'Antiquité arrivés d'Italie