Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/05/2023 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GISSEY Henri


Ecole française

Costume pour les estafiers de la quadrille des Américains pour le grand carrousel de 1662
Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV

1662

Dessin

TECHNIQUES :
encre (grise) - lavis gris - pointe sèche - rehauts d'or - aquarelle - rehauts d'argent - plume - figure découpée et collée en plein

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
1645 DR/ Recto

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil de dessins : Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV - Tome II - 1604 DR à 1695 DR

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GISSEY Henri
La Gorce, Jérôme de

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FRANCAIS XVIIè s
(Inventaire Edmond de Rothschild)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Atelier de GISSEY Henri
Christout, Marie-Françoise, 1987

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Plume et encre grise, lavis beige et gris, aquarelle avec des rehauts d'or et d'argent, traces de pointe sèche. Découpé suivant les contours de la silhouette et collé en plein sur une feuille de doublage ombrée au lavis gris. Filigrane au bâton royal de France Filigrane de la feuille de doublage : D & C Blauw (Proche de Churchill, 1935, no 329 bas) Dimensions max. dessin : H. 20,9 ; L. 11,9 cm
Dimensions à la feuille : H. 00,264m ; L. 00,166m

HISTORIQUE :
Claude Pioche sieur du Rondray (1660/1665 -1733) (?), Paris, mars 1733 ; Gilbert Paignon-Dijonval (?) (1708-1792), 1810 ; Charles-Gilbert, vicomte de Morel-Vindé (?), sa vente, Londres, 1819 ; Samuel Woodburn (?), Londres ; Paul et Dominic Colnaghi (?), Londres ; acquis par Auguste Danlos pour Edmond de Rothschild en août 1889, 6900 francs ; don au musée du Louvre en 1935.
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Le grand carrousel donné les 5 et 6 juin 1662 entre le Louvre et les Tuileries ne contribua pas seulement à affirmer, après la Fronde et la mort de Mazarin, l'autorité du jeune Louis XIV. Il devait aussi constituer un modèle pour des spectacles comparables montés en Europe, comme celui qui fut organisé en 1672 par Charles XI à Stockholm. Les costumes, une spécialité bien française, jouaient un rôle essentiel en permettant aux spectateurs d'identifier plus aisément les participants à la compétition. Chaque quadrille appelée à entrer en lice avait son identité et ses couleurs propres. Placées sous la direction du souverain et des grands du royaume, elles représentaient les différentes parties du monde : les Romains, les Perses, les Turcs, les Indiens et les « Sauvages » d'Amérique. D'après la description fournie par Charles Perrault (1670), les pages d'Amérique portaient une peau de tigre, une saye d'écailles et un « bonnet de fourrure, chargé d'une peau de singe » (1703 DR). D'après la description fournie par Perrault, ils étaient revêtus d'une « peau de tigre, dont la teste leur servoit de bonnet », tandis que les deux pattes antérieures du fauve « entouroient le col, & étoient noüez en forme de cravate ». Doublée de satin couleur chair (pour rappeler la nudité de personnages vivant dans la nature), cette peau « était retroussée par les deux costez et s'attachoit par derrière à la queüe du tigre ». Les estafiers portaient en outre « une couronne de feüilles de vigne », lesquelles formaient aussi « autour des bras des bracelets ». Afin d'augmenter leur caractère « sauvage », ils arboraient « chacun une massue sur leurs épaules ». Trois autres dessins en rapport avec ce spectacle sont conservés au Victoria and Albert Museum de Londres (E.1312-1936) et à l'Albertina de Vienne. Ils sont préparatoires aux figures d'un estafier et de deux chevaliers de la même quadrille. Le dessin de l'Albertina servit sûrement de modèle au graveur en raison de sa composition, de ses dimensions et de traces de pointe. Bibliographie J. de La Gorce dans « En scène! Dessins de costumes de la collection Edmond de Rothschild », cat. exp. Paris, musée du Louvre, du 27 octobre 2021 au 31 janvier 2022, sous la direction de Mickaël Bouffard, Victoria Fernández Masaguer et Jérôme de La Gorce, éditions Liénart et musée du Louvre, 2021, p. 22, 23, 70-73 cat.12c; M-F. Christout in "Le ballet de cour au XVIIe siècle", Genève, 1987, n°123, p. 135 (Homme sauvage pour le 'Ballet des Noces de Pélée et Thétis')

INDEX :
Lieux : Paris, Cour des Tuileries, Londres, Victoria and Albert Museum, oeuvre en rapport, Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport
Personnes : Mazarin, Jules, cardinal+ - Louis XIV, roi de France+ - Perrault, Charles+ - Charles XI, roi de Suède+
Sujets : costume de carrousel - Grand Carrousel de 1662

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 14