Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/09/2021 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

VECELLIO Tiziano


Ecole vénitienne

Dans un paysage, homme assis près d'une ferme

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 8084, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7394
MA6888

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
VECELLIO Tiziano

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
CARRACCI Ecole des

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à CARRACCI Agostino

TECHNIQUES :
H. 00,200m ; L. 00,310m

HISTORIQUE :
E. Jabach ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; au verso, numéro à la sanguine : 52 - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) au recto.
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.5, p.891, chap. : Ecole italienne C, carton 61. (...) Numéro : 6888.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 110. Désignation des sujets : Paysage à la plume, non terminé. Dimensions : H. 20 x L. 31cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 2francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
Il existe une copie de cette composition par Watteau (Inv. 3803) et une autre par Rembrandt, (Inv. 6584), toutes deux conservées à la Fondation Custodia, Paris. Harold E. Wethey, dans son livre 'Titian and his Drawings, with Reference to Giorgione and Some Close Contemporaries', Princeton, Princeton University Press, 1987, p. 197-198, sous n° A-36, admet que l'invention de la composition revient à Titien mais on pourrait aussi bien penser qu'elle est de Domenico Campagnola. Pour le dessin de Rembrandt, qui montre la même composition avec des variantes (Fondation Custodia, inv. 6584), l'idée d'une invention de Titien a aussi été exprimée par Lugt (1962), White (1975), Oberhuber (1976), Meijer ( 1976) etc... Pour l'attribution à l'un des Carracci de la feuille du Louvre, Inv. 8084, H. E. Wethey cite, sans donner sa source, Sydney J. Freedberg, qui l'aurait donnée à Agostino (?) Carracci, et renvoie à Christopher White, « A Rembrandt Copy after a Titian Landscape », Master Drawings, XIII, 1975, p. 376-377) qui, lui, reproduit le dessin, p. 377, fig. 2, avec la légende « School of Carracci ( ?) », mais p. 375, il dit que ce dessin est, comme la copie de la même composition par Watteau (Fondation Custodia, Inv. 3803), « also in red chalk », alors qu'il est exécuté à la plume. Cela pourrait indiquer qu'il l'a confondu avec un autre dessin. Pour Bert W. Meijer, dans le catalogue de l'exposition 'Hommage à Titien', Paris, Institut néerlandais, 1976, p. 31 sous n° 18 et p. 32 note 1, la copie di Louvre est anonyme et il ajoute qu'elle rend plus fidèlement que celle de Rembrandt, 'le graphisme de Titien, avec toutes ses hachures rapprochées et parallèles dans les architectures et sur le sol '.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Fondation Custodia, oeuvre en rapport
Personnes : Rembrandt van Rijn, Harmensz, oeuvre en rapport - Watteau, Antoine, oeuvre en rapport
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 208