Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/09/2021 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PINGRET Edouard Henri Théophile


Ecole française

A Saint-Flour

1829/1830

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins provenant de la Commission de récupération
REC 106, Recto

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B1505

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PINGRET Edouard Henri Théophile

TECHNIQUES :
Pinceau et lavis brun sur traits à la mine de plomb. Annotation en bas, au centre, à la mine de plomb : 'à Saint-Flour'.
H. 00,240m ; L. 00,297m

HISTORIQUE :
Ce dessin et le REC 106 (tous deux de Pingret) ont été saisis en France par l'Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (ERR) chez un propriétaire non identifié, enregistrés sous les numéros « UNB.267 » et « UNB.268 » et placés en 1941 dans une caisse « UNB. 20 » au musée du Jeu de Paume. Parmi les 39 œuvres de la caisse UNB. 20 se trouvaient des dessins et estampes appartenant à M. et Mme Jules Fribourg, Erwin Rosenthal, Robert de Rothschild, David David-Weill et Hermann Arnstein. Toutefois, à la fin de la guerre, la famille Fribourg ne réclama pas ces deux dessins. Ils sont ensuite transférés, à une date inconnue, au dépôt du château de Neuschwanstein, près de Füssen, sous le n° 52/8, avec la mention "Dr Jerchel". Cette mention, présente sur la fiche ERR, indique qu'ils ont vraisemblablement été spoliés entre 1939 et 1941, et plus probablement avant la fin de l'année 1940. L'on sait que le Dr. Heinrich Jerchel arrive à l'ERR en novembre 1940 pour assister l'officier nazi Schidlausky dans le dépouillement de 200 caisses, en prévision de l'organisation d'une exposition pour Göring. A la fin de la guerre, les dessins reviennent en France vraisemblablement par un convoi de Füssen (zone britannique) le 17 octobre 1945. Description dans la liste de préparation aux Commissions de choix des œuvres de la récupération artistique, dite liste OBIP : "N° d'ordre : 20 ; n° allemand UNB 267 ; n° d'inventaire Gr-105 ; provenance : [néant]". Les deux dessins ont été retenus à la 5ème Commission de choix des œuvres de la récupération artistique, le 25 octobre 1950, puis remis au Cabinet des dessins le 26 octobre 1950, puis attribués aux Musées nationaux (musée du Louvre, Cabinet des dessins) par arrêté du Ministère de l'Education nationale du 13 août 1951. Les REC 105 et 106 étaient encadrés lors de leur passage en commission de choix en 1950 mais depuis les cadres ont été perdus. Pour consulter la base des MNR (Musées nationaux Récupération), adresse du site Rose-Valland : www.culture.gouv.fr/public/mistral/mnrbis_fr
Dernière provenance : Commission de récupération artistique
Mode d'acquisition : Remis au musée
Année d'acquisition : 1950


COMMENTAIRE :
Ce dessin est préparatoire à une série de cinq lithographies éditées par le successeur du lithographe et imprimeur Henri Gaugain, E. Ardit, et publiés en 1830 (Bibliographie de la France, 20 mars 1830, n° 171). Voir aussi REC 105. (M. Bailleux-Delbecq, C. Legrand et C. Scheck, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, R.M.N., n° 1505, p. 373.)

INDEX :
Collections : Office des biens privés - Commision de Récupération artistique
Lieux : Saint-Flour
Sujets : Costume
Techniques : lavis brun - pinceau - mine de plomb (traits) - mine de plomb