Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/09/2021 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PIOLA Domenico I


Ecole piémontaise et génoise

Ange chassant les démons assaillant une sainte en pénitence

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 17952, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII23829
MA12589

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PIOLA Domenico I
J. Bean

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN fin XVIIè s

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à PIOLA Domenico I
Mancini, Federica, 2017

TECHNIQUES :
H. 00,300m ; L. 00,432m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1693, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Numéro : 12589.Idem [[ Maîtres divers /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 3. Désignation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont un carton à deux dessins, et un à douze. 112 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
" Jacob Bean a sorti ce dessin de l'anonymat parmi les pièces de la fin du xviie siècle (annotation dans l'inventaire manuscrit par Roseline Bacou en 1977). La sainte aux cheveux attachés, que Frédéric Reiset avait proposé d'identifier avec sainte Madeleine pénitente, s'appuie sur son coude pour se tourner vers l'ange qui chasse les démons. Sa silhouette allongée et sensuelle, dont les jambes présentent une perspective fautive, rappelle la Madeleine qu'Orazio Gentileschi avait peinte pour Giovanni Antonio Sauli dans la première moitié des années 1620 (Raffaele Soprani et Carlo Giuseppe Ratti, Vite de' pittori, scultori, ed architetti genovesi, 2 vol., Gênes, 1768, I, p. 452), composition connue en trois versions. Aucune des celles-ci ne comprend l'épisode de l'arrière-plan. L'ajout de l'ange pourchassant les démons est probablement inspiré de La Légende dorée de Jacques de Voragine, selon laquelle sept démons sortirent du corps de la Madeleine au moment où elle prit la décision de se convertir." F. Mancini, 'Dessins italiens du musée du Louvre, Dessins génois, XVIe - XVIIIe siècle', Paris, 2017, n°425.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - ange chassant les démons - sainte en pénitence
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 7, p. 455