Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 07/10/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Vénus Médicis

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 24061, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14692
MA12192

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G399

LOCALISATION :
Réserve des grands albums
Album Bouchardon Edme -1-
Folio 26
rapporté au recto

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
H. 00,590m ; L. 00,455m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1518, chap. : Ecole française, Volume B. (...) Num¿ro : 12192. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 65 B. D¿signation des sujets : La même figure vue de trois quarts. Dimensions : H. 58 x L. 45cm. Origine : Idem & Donné par Mr. Girard /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 12128, concerne en fait les notices n° 12128 à 12229 tandis que les précisions iconographiques, notées à la suite de la notice n° 12206, regardent en fait les notices n° 12190 à 12206..

COMMENTAIRE :
Pendant les premières années de son séjour romain, Bouchardon a copié les antiques à la demande de Charles-François Poerson, alors directeur de l'Académie de France à Rome (cf A. Roserot, Edme Bouchardon, dessinateur; Paris, 1895, p. 14 : " Poerson fit d'abord travailler les élèves d'après l'antique, et c'est peut être à cette époque qu'il faut placer l'éxécution de vingt-cinq dessins du Louvre, d'après le Laocoon, l'Apollon du Belvédère, la flore et l'Hercule du palais Farnèse, etc.; mais le duc d'Antin voulait qu'on fit copier aux élèves les tableaux des grands maîtres. Le vieux directeur finit par céder, et dès le mois de mars 1724 Natoire, Delobel, Adam et Bouchardon obtenaient l'autorisation de dessiner d'après Raphaël, dans la salle du Vatican."). De plus, une copie en plâtre de la Vénus Médicis se trouvait à l'Académie de France à Rome, comme l'indique les états des appartements dressés par la Teulière et Houasse en juillet 1700 puis par Nicolas Vleughels au duc d'Antin le 26 mars 1727 (A. de Montaiglon et J. Guiffrey, Correspondance des Directeurs de l'Académie de France à Rome avec les surintendants des Bâtiments, vol. 7, Paris, 1887-1912, p.335 : « le reste de la chambre est orné de statues, qui sont la Cléopâtre, la Vénus de Médicis, le Bacchus à la panthère ... » et (A. de Montaiglon et J. Guiffrey, Correspondance des Directeurs de l'Académie de France à Rome avec les surintendants des Bâtiments, vol. 6, Paris, 1887-1912, p.442 : « Soixante statues entières, dont les principales sont : deux Apollon, deux Antinoüs, deux Vénus de Médicis ... »). Cependant, le papier utilisé pour cette série d'après la Vénus Médicis porte un filigrane correspondant aux années parisiennes du sculpteur. Elle a donc pu être exécutée d'après un plâtre de la collection de l'Académie royale de peinture et de sculpture. Voir dans la même série : INV 24059, INV 24060, INV 24062, INV 24063, INV 24064, INV 24065, INV 24066, INV 24067, INV 24068, INV 24069, INV 24070, INV 24071, INV 24072, INV 24073, INV 24074, INV 24075, INV 24164

DESCRIPTION DE L'ALBUM :
Album factice, relié de cuir vert.Etudes d'après des sculptures antiques ou religieuses. Contient les dessins INV 23918 à INV 24235. H. 0,700 ; L. 0,550.

INDEX :
Personnes : Vénus
Sujets : MYTHOLOGIES - Vénus Médicis
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 92