Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 14/12/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME FRANCAIS XVIIIè s


Ecole française

Une étude de pied vu de dessous

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 24058, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14689
G462
BOU1012
MA12189

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME FRANCAIS XVIIIè s
Juliette Trey

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
BOUCHARDON Edme
Louis Bonaventure Gérard, 1808

TECHNIQUES :
Sanguine. Verso : en haut à droite, basculé sur le côté, "61 B" au graphite, "61" repris à la plume et encre brune. Filigrane : fleur de lys dans un double cercle, surmonté d'un V.
H. 00,280m ; L. 00,428m

HISTORIQUE :
Atelier d'Edme Bouchardon; legs en 1762 à François Gérard et sa femme Marie-Thérèse Bouchardon, sœur du sculpteur; legs en 1785 à Louis Bonaventure Gérard, leur fils; legs en 1808 à Edme Voillemier, fils d'Hugues Voillemier et de Nicole Catherine Bouchardon, sœur du sculpteur; don d'Edme Voillemier le 16 novembre 1808 au musée Napoléon (le don est enregistré au nom de Louis Bonaventure Gérard avec une erreur sur la transcription du nom qui devient Girard).
Dernière provenance : Girard, Louis Bonaventure
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1808

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1517, chap. : Ecole française, Volume B. (...) Num¿ro : 12189. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 62 B. D¿signation des sujets : Un pied. Dimensions : H. 27 x L. 42cm. Origine : Idem & Donné par M. Girard /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 12128, concerne en fait les notices n° 12128 à 12229..

COMMENTAIRE :
Copié d'après une peinture ou une sculpture, ce pied n'évoque pas tout à fait Bouchardon : les orteils, très souples, à la ligne ondulante, pourraient faire penser à Boucher mais le traitement du talon est maladroit. On note aussi l'emploi de deux sanguines. Voir 'Inventaire général des dessins du musée du Louvre. Ecole française. Edme Bouchardon. 1698-1762', par Juliette Trey, avec la participation d'Hélène Grollemund, Paris, musée du Louvre éditions - Mare & Martin, 2016, n° 1012 (Anonyme français XVIIIè siècle).

INDEX :
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 92