Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 07/09/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Anges volant de la Gloire qui surmonte la chaire de Saint-Pierre

Vers 1723/1732

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 23992, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14623
MA12123

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G485

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme
Inspiré par BERNINI Gian Lorenzo

TECHNIQUES :
Sanguine, contre-éprouvée. Bord gauche découpé. Verso : en haut à gauche, 93 a au graphite, 93 repris à la plume et encre brune. Filigrane : fleur de lys dans un cercle surmontant une sphère et surmonté d'un B.
H. 00,420m ; L. 00,270m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1512, chap. : Ecole française, Volume A. (...) Num¿ro : 12123. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 93 A. D¿signation des sujets : Un groupe d'anges près d'une gloire céleste. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 41,5 x L. 27cm. Origine : Idem & Donné par M. Girard /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40

COMMENTAIRE :
D'après la Gloire de la chaire de saint Pierre (détail des anges en bas à gauche) de Gian Lorenzo Bernini dit Bernin (1598-1680), 1656-1666, stuc doré, abside, basilique Saint-Pierre, Rome. Contre-épreuve à la Bibliothèque royale de Stockholm ( Inv. KB P1. AF 34 f° 24, voir Bjurström, 1982, cat. 814, f° 24). D'après le même monument : Inv. 23927, Inv. 24081, Inv. 23916, Inv.23990, Inv. 23991 D'après la même basilique : Inv. 24247, Inv. 24248, Inv. 23915, Inv. 24082, Inv. 24119, Inv. 24083, Inv. 24087, Inv. 24242 Voir aussi : Inv. 24240, Inv. 24252, Inv. 23996, Inv. 24212, Inv. 23987, Inv. 23988, Inv. 24707 (J. Trey, Inventaire général des dessins du musée du Louvre. Ecole française. Edme Bouchardon. 1698-1762, n°216) (...) Des nombreuses feuilles conservées au Louvre et à la bibliothèque royale de Stockholm, ainsi que plusieurs pages du Vade Mecum de la Morgan Library, témoignent de l'attention avec laquelle Bouchardon étudia la chaire exécutée par Bernin entre 1656 et 1666 dans le chœur de Saint-Pierre (...)Bouchardon s'est attaché à reporter isolément sur de grandes feuilles des groupes d'anges et d'angelots, comme l'attestent quatre sanguines conservées au Louvre. (...)Dans le cadrage qu'il a choisi pour ces deux dessins, Bouchardon a judicieusement inséré un petit nombre d'éléments architecturaux qui suffisent à rendre l'effet avec lequel le décor envahit tout le fond du chœur et en fait disparaître la structure. (...)Il est resté relativement près du décor, regardant les anges da sotto in su : le fort raccourci qui fait que l'ange à la palme cache le corps de l'angelot situé au-dessus de lui atteste le peu de recul du point d'observation. Alors que les grands anges au premier plan sont représentés en détail, les angelots à l'arrière-plan en hauteur ne sont qu'esquissés par de petits arcs de cercle qui, par une économie de moyens assez remarquable, évoquent autant leur multitude que leurs visages joufflus et leurs chairs potelées. (...)Des contours appuyés dessinent les jambes qui se plient ou pendent dans le vide et les bras qui se croisent en prière, se retiennent aux nuages ou se tendent vers la source de lumière. Seule leur gestuelle compte : les pieds, les mains ne sont que rapidement ébauchés. De grandes lignes en lacets, des zones de réserve à côté de réseaux de hachures plus ou moins denses sculptent les drapés qui se froissent et s'enroulent autour de la taille de l'ange vu de dos et de celui qui tient une palme. Des arcs de cercle finement tracés, se répétant soigneusement, donnent forme aux masses vaporeuses des nuages. Dans les deux dessins, le crayon de sanguine graduellement appuyé et de forts contrastes entre des zones très rouges et d'autres où le papier est immaculé transcrivent les jeux d'ombres et de lumière, spectaculaires dans cette partie de la basilique. (Anne-Lise Desmas, Louvre, Edme Bouchardon (1698-1762). Une idée de beau, 2016, pp. 106-107).

INDEX :
Lieux : Rome, San Pietro, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Allégorie de la Gloire - Bernini, Gian Lorenzo, Chaire de Saint-Pierre du Vatican
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 84