Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/06/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Méditation de la mort

Vers 1735/1740

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 23859, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII13958
MA11209

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G821
Inventaire Bouchardon BOU396

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Dessin restauré. L'ancienne feuille de montage a été intégrée dans le nouveau montage après restauration. Sanguine. En bas, à la sanguine : meditation de la mort ; sur le sarcophage, à la sanguine : Ô Mort que de / ton nom la me/moire est -- / amere. Montage ancien : H. 0,378 ; L. 0,296, papier anciennement bleu devenu vert. Verso : collé en plein sur une contre-épreuve de pierre noire, voir no 950. Pas de filigrane visible.
H. 00,323m ; L. 00,240m

HISTORIQUE :
Charles Paul Jean-Baptiste de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; saisie des biens des émigrés en 1793, remise au Muséum en 1796-1797 ; marque du Louvre en bas à gauche (L. 1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1399, chap. : Ecole française, Carton 126. (...) Num¿ro : 11209. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon, Edme /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 16. D¿signation des sujets : Méditation sur la Mort. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 32,5 x L. 24cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40

COMMENTAIRE :
Collé au dos, un dessin anonyme à la pierre noire (voir INV 23859.2). Il s'agirait d'un premier projet pour le tombeau de la duchesse de Lauraguais dans l'église Saint-Sulpice, exécuté entre 1736 et 1738 et détruit à la Révolution. Cependant, d'après les descriptions de Caylus et les catalogues des ventes où figuraient des maquettes, la figure de pleureuse était debout et l'inscription différente dans le monument final. (cf Lise Duclaux, La Statue équestre de Louis XV. Dessins de Bouchardon, sculpteur du Roi, exposition, musée du Louvre, 13 janvier - 30 avril 1973, n°4). Florence Ingersoll-Smouse a rapproché ce dessin du tombeau de la duchesse de Lauraguais dans l'église Saint-Sulpice, exécuté par Bouchardon entre 1736 et 1738 et détruit à la Révolution (Ingersoll-Smouse, 1912, p. 142-143). Cependant, d'après les descriptions de Caylus et les catalogues des ventes où figuraient des maquettes, la figure de pleureuse était debout et l'inscription différente dans le monument final (Lise Duclaux). Kopp pense qu'il pourrait s'agir d'un premier projet pour un monument funéraire, précédant un dessin plus achevé (voir INV 24310) (Juliette Trey, dans Inventaire général des dessins, École française, Edme Bouchardon (1698-1762), avec la participation d'Hélène Grollemund, Musée du Louvre, département des Arts graphiques, Paris, 2016. Catalogue raisonné. Période parisienne, 1733-1748. Dessins préparatoires à la sculpture : Monuments funéraires, n° 396, p. 205). Bibliographie : Guiffrey et Marcel, 1933-1938, II, no 821 ; Labbé et Bicart-Sée, 1987, p. 477 ; Desmas, 2012, p. 306, note 89 ; Kopp, dans cat. exp. Paris et Los Angeles, 2016-2017, p. 348.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Paris, Eglise Saint-Sulpice, oeuvre en rapport
Personnes : Lauraguais, duchesse de+
Sujets : Allégorie de la Vanité - tombeau - Tombeau de la duchesse de Lauraguais
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 63