Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/07/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

L'Amour et les Grâces ornant un médaillon de guirlandes

Vers 1738

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 23855, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII13951
MA11202

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Sanguine. En bas à droite, à la plume et encre noire : 'Bouchardon.' Montage Mariette ; dans un cartouche, à la plume et encre noire : 'EDMUNDI / BOUCHARDON'. Au verso, en haut à gauche, à la plume et encre brune, 'La Nation' et au graphite, 'Bouchardon 9'.
H. 00,288m ; L. 00,214m

HISTORIQUE :
P. J. Mariette, ne porte pas sa marque ; sa vente, Paris, 15 novembre 1775-30 janvier 1776, partie du lot 1129 : "Deux contre-épreuves de titres in-folio pour les œuvres de Geminiani ; on y voit le Portrait de ce grand Musicien, soutenu par un Génie, & couronné par les Grâces" ; vraisemblablement comte Alexandre Sergueïevitch Stroganoff (1733-1811) ; saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Muséum en 1796-1797.
Dernière provenance : comte Alexandre Sergueïevitch Stroganoff
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1399, chap. : Ecole française, Carton 126. (...) Num¿ro : 11202. Nom du ma¿tre : Bouchardon, Edme. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 9. D¿signation des sujets : L'Amour et les Grâces ornent un médaillon d'une guirlande. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 28,5 x L. 21,5cm. Origine : Collection ancienne. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40

COMMENTAIRE :
Ce dessin est une composition en l'honneur de Francesco Geminiani dont le portrait apparait sur le médaillon. Le dessin a servi de modèle pour le frontispice de l'ouvrage de Geminiani 'Le prime sonatue a violino e basso [...] publié à Londres en 1739. Gravé par P. Aveline dans le même sens : 'Bouchardon invenit / P. Aveline Scupsit' / 'An. 1738' / 'Debent Charites hoec pignora Vati'. Réduction à l'eau-forte et dans le même sens par Claude Duflos le Jeune, pour le frontispice des 'Satirae' de Perse. (J. Trey, 'Inventaire général des dessins - Ecole française. Edme Bouchardon', Louvre éditions / Mare & Martin, 2016, n° 487). Voir P. Rosenberg et L. Barthélémy-Labeeuw, "Les dessins de la collection Mariette, école française", tome I, F 468, p. 160. Bouchardon exécuta un premier dessin montrant le génie adolescent de la Musique, avec à ses pieds un violoncelle et une partition, tenant un portrait en médaillon que les trois Grâces couronnent d'une guirlande. Au-dessus d'eux passe Apollon guidant ses chevaux (...)La composition de Bouchardon dut plaire aux éditeurs car on la rencontre en frontispice dans des ouvrages qui n'ont rien à voir avec ceux de Geminiani (Guilhem Scherf, Louvre, Edme Bouchardon (1698-1762). Une idée de beau, 2016, pp.190-192).

INDEX :
Collections : Mariette, Pierre-Jean
Personnes : Amour - Apollon - Grâces, Les Trois - Geminiani, Francesco - Duflos, Claude, gravure en rapport - Aveline, Pierre-Alexandre, gravure en rapport
Sujets : allégorie - MYTHOLOGIES - Apollon, les trois Grâces et l'Amour - Geminiani, Francesco, Le prime sonatue a violino e a basso [...] - Perse, Satires
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 63