Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 13/11/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

MATURINO


Ecole florentine

La Peste de Phrygie (?)

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 82, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII169
MA166

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à MATURINO
P. Leone De Castris

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
BUONARROTI Michelangelo
Morel d'Arleux (Inv. ms)
BANDINELLI Baccio
F. Reiset (Inv. ms)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
CALDARA Polidoro
L. Ravelli, 1978
Attribué à CALDARA Polidoro
Ph. Pouncey

TECHNIQUES :
Pierre noire. Dessin restauré
H. 00,158m ; L. 00,232m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; dessin dit du 'Rebut' ; entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de C. Delamotte (L.478) et J.-R. de Cotte (L.1963) ; marque de la Commission du Museum (L.1899) et du premier Conservatoire (L.2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.27, chap. : Ecole florentine, carton 2. (...) Num¿ro : 166. Nom du ma¿tre : Michel-Angelo Buonaroti. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 21. D¿signation des sujets : Des hommes et des femmes semblent pleurer un enfant mort. Dessin à la pierre noire, attaché sur carton. Sur le V° différents croquis à la plume. Dimensions : H. 16 x L. 23,5cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 10francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : [Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié.] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Ce dessin a été reclassé en 2008 parmi les feuilles attribuées à Maturino en suivant une proposition faite par P. L. de Castris ('Polidoro da Caravaggio. L'opera completa', Naples, 2001, p. 171 sous note 116, repr. fig. 124). Ph. Pouncey [voir D. Cordellier in cat. exp. 'L'Oeil du connaisseur : Hommage à Philip Pouncey', Paris, Musée du Louvre, 1992, n° 31] proposait d'y voir la main de Polidoro da Caravaggio. D'accord L. Ravelli ['Polidoro Caldara da Caravaggio', Cinisello Balsamo (Milan), 1978, n° 77, repr.], qui le rapprochait de deux autres dessins de l'artiste conservés au Louvre (INV 6084 recto) et à Washington (National Gallery of Art, coll. D. E. Rust, repr. in Ibidem, fig. 52). La composition rappelle la 'Peste de Phrygie' (J. A. Gere, note ms au verso du montage) gravée par Marcantonio Raimondi (Bartsch, XIV, p. 314, n° 417) d'après un dessin de Raphaël (Florence, Galleria degli Uffizi, n. 525 E) qui illustre un passage de l'Enéide de Virgile.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Washington, National Gallery of Art, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Phrygie+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Virgile+ - Raimondi, Marcantonio+ - Raphaël+
Sujets : Peste de Phrygie - Enéide, de Virgile
Techniques : pierre noire

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 13