Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 18/06/2010 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOCCACCINO Camillo


Ecole lombarde

Vierge avec l'Enfant se penchant vers le petit saint Jean et deux autres figures

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6478, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII25840
MA12609

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOCCACCINO Camillo
G. Bora

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
Morel d'Arleux (Inv. ms)
Attribué à MAZZUOLA Francesco
F. Reiset (Inv. ms)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
SCHIAVONE Andrea
A. E. Popham (note ms)

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis brun, rehauts de blanc, papier lavé jaune. Déchirures dans les angles supérieur et inférieur gauche et le long du bord gauche. Collé en plein.
H. 00,294m ; L. 00,203m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1695, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12609.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 23. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont un carton à deux dessins, et deux à six . 111 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
L'attribution de ce dessin a été une question très controversée : rangé parmi les feuilles des artistes anonymes italiens par Morel d'Arleux (Inv. ms), puis classé parmi les études attribuées à Parmigianino par F. Reiset (Inv. ms), il a été reclassé à Camillo Boccaccino en suivant une proposition faite par G. Bora en 1984 («Nota sui disegni lombardi del Cinque e Seicento (a proposito di una mostra) », dans Paragone, 35, n° 413, 1984, p. 28 sous note 26.) après avoir été longuement confondu avec Andrea Schiavone, auquel l'attribuaient A. E. Popham (note ms) et F. L. Richardson, qui toutefois reconnaissait dans le visage de la Vierge l'influence de Camillo Boccaccino ('Andrea Schiavone', Oxford, 1980, p. 132 n° 196). La feuille pourrait faire partie d'un ensemble de dessins en relation avec la 'Pala di Santa Marta' que Boccaccino aurait dû réaliser pour le Duomo de Crémone (voir G. Bora, «Note cremonesi, II: l'eredità di Camillo e i Campi», dans Paragone, 27, n° 311, 1976, p. 55-55, 67 note 12 ; M. Di Giampaolo, «Camillo Boccaccino: a painting and a drawing», dans The Burlington Magazine, 120, 1978, p. 85 ; G. Bora, «Nota sui disegni lombardi... », cit., p. 9-10, 27-28 note 26; Idem, dans 'I Campi e la Cultura Artistica Cremonese del Cinquecento', Milan, 1985, p. 277 ; Idem, dans cat. exp. Drawings from Cremona 1500-1580 : the art of the Renaissance and Mannerism in the Lombard city, par G. Bora et M. Zlatohlávek, Prague, Kinský Palace, 1995, n° 27a/b, 28-29. Voir aussi : Old master Drawings, cat. vente Christie's, Londres, 7 december, 1993, n° 8 ; cat. vente Tajan, Paris, 12 avril 1999, n° 42).

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Crémone, Duomo, oeuvre en rapport
Personnes : Vierge Marie - Jean-Baptiste enfant, saint - Jésus Enfant
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Vierge à l'Enfant avec le petit saint Jean
Techniques : lavis brun - pierre noire - rehauts de blanc - papier lavé de jaune

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 314