Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 26/07/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MAZZUOLA Francesco


Ecole lombarde

Philosophe assis, réfléchissant

Vers 1524/1527

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6435, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4570
MA4295

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MAZZUOLA Francesco

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
MAZZUOLA Francesco

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun. Annotations à la pierre noire en bas à gauche : 'Parmesan' et, à la plume et encre brune, au verso, visible par transparence : 'Parmesan'. Collé en plein. Sur le montage dans l'angle inférieur droit : 'Francesco Mazzuoli dit le / Parmesiano, élève de ses / oncles, naquit à Parme'. Éclaboussures de lavis vert sur le dessin et le montage ancien.
H. 00,263m ; L. 00,191m

HISTORIQUE :
A. J. Dezallier d'Argenville, numéro 890 et paraphe (L. 2951) en bas vers la gauche et annotation à la plume et encre noire : Parmesan ; sa vente, Paris, 18-28 janvier 1779, partie des lots 106, 108 ou 496 (François Mazzuoli, dit le Parmesan) [La collection de dessins d'Antoine-Joseph Dezallier d'Argenville, vol II, par J. Labbé, L. Bicart-See, I, p.173, n° 890] ; Saint-Morys, annotation sur le montage : Parmesan / Ecole Lombarde [Françoise Arquié-Bruley, Jacqueline Labbé et Lise Bicart-Sée, La Collection Saint-Morys au Cabinet des dessins du musée du Louvre, 2 vol., Paris, Réunion des musées nationaux, 1987 (Notes et documents des musées de France, 19),1987, II, p. 148.] ; saisie des biens des émigrés en 1793, remis au Museum en 1796-1797, autrefois monté avec le dessin de Parmigianino, Huit études de têtes, dont celle de Moïse (Inv. 6439) [Morel d'Arleux, Inventaire manuscrit, III, n° 4295 (Parmesan ; Émigré) ; Inventaire du Musée Napoléon. Dessins, III, n° 4295 (Le Parmesan ; Collection nouvelle)] ; marque du Louvre (L. 2207).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.558, chap. : Ecole de Parme, carton 38. (...) Num¿ro : 4295. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Parmesan /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 58. D¿signation des sujets : Sur le même carton deux dessins : le premier à la plume représente des têtes ; c'est la répétition de l'un des quatre dessins du n° 47. Il tient de la collection d'Arondel. L'autre à la plume et lavé, représente un homme se servant de lunettes pour lire. Dimensions : H. 8,5 x L. 11 cm ; H. 26,5 x L. 19,5 cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 30francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 août 1828 pour être reliés.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [2 Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Ce dessin a été interprété parfois comme un Saturne, protecteur de l'art de la mesure (Fagiolo dell'Arco, 1970, p. 34), ou, plus souvent, comme un philosophe étudiant dans un ouvrage de géométrie (Popham, 1971, I, n° 413). L'homme consulte un grand in-folio où apparait un carré inscrit dans un cercle qui est soit le diagramme d'un problème mathématique classique depuis l'Antiquité - la quadrature du cercle -, soit une figure alchimique, soit le cadre géométrique d'un système de proportions (Cordellier, 2015, n° 26). Le dessin a été daté par certains spécialistes de la fin de la première activité à Parme de l'artiste (Popham, 1971, I, n° 413 ; suivi par Gnann, 2003, n° 2.3.25 et sous le n° 2.3.43, et Gnann, 2007, I, n° 162 (vers 1523-1524). Néanmoins, ayant été associé à une série de représentations de 'philosophes' dessinée durant le séjour de Parmigianino à Rome, il serait plutôt à dater de cette période (1524-1527 ; Pouncey, 1976, p. 175 ; Gould, 1975, p. 233 ; Gould, 1994, p. 103 ; Cordellier, 2015, n° 26). La série a été gravée par le Maitre F. P. (Bartsch, XVI, p. 24 n° 19) ou Antonio da Trento (Bartsch, XII, p. 142 n° 1, p. 138 n° 16, comme anonyme). Bibliographie : - M. Fagiolo Dell'Arco, 'Il Parmigianino: un saggio sull'ermetismo del Cinquecento', Rome, p. 163-164 sous note 16 ; - A.E. Popham, 'Catalogue of the Drawings of Parmigianino', 3 vol., New Haven and London, 1971, I, p. 46, n° 413 ; II, pl. 60 ; - C. Gould, 'Notes of Parmigianino's 'Mistic Marriage of St Catherine', dans The Burlington Magazine , n° 865, avril 1975, p. 233, repr. fig. 55 ; - F.Viatte, 'Repentirs', cat. exp. (Musée du Louvre, Paris, 12 mars - 17 juin 1991) p. 135 n° 41 ; - C. Gould, Parmigianino, 1994, Milan, p. 103 ; - Ph. Pouncey, 'Popham's Parmigianinus corpus', dans 'Raccolta di scritti', par M. Di Giampaolo, Rimini, 1994, p. 317 ; - La collection de dessins d'Antoine-Joseph Dezallier d'Argenville, vol II, par J. Labbé, L. Bicart-See, I, p.173, n° 890 ; - A.Gnann, dans Parmigianino e il manierismo europeo, cat. exp. (Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin- 14 septembre 2003), par L. Fornieri Schianchi, S.Ferino-Pagden, Cinisello Balsamo Milano, 2003, p. 263-264 n°2.3.25, p. 275-276 sous n° 2.3.43 ; - A. Gnann, 'Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur- und Kunstgeschichte, 58), n° 162 ; - D. Cordellier dans 'Parmigianino. Dessins du Louvre', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris-Milan, 2015, p. 100 n° 26.

INDEX :
Collections : Dezallier d'Argenville, Antoine-Joseph - Saint-Morys
Lieux : Rome+, Parme+
Personnes : Trento, Antonio da + - Maître FP+
Sujets : Allégorie de la Géométrie - Saturne - philosophe - Allégorie de la Mathématique
Techniques : encre brune - lavis brun - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 307