Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 08/04/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MAZZUOLA Francesco


Ecole lombarde

Auguste et la Sibylle

Vers 1530

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6419, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4733
MA4438

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MAZZUOLA Francesco

TECHNIQUES :
Pierre noire, rehauts blancs, traits au stylet. Contours partiellement repris au pinceau. Bande de papier ajoutée en bas. Papier beige très clair ou préparé. Collé en plein.
H. 00,245m ; L. 00,191m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959), montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, escoles de Venise et Lombardie, III, n° 407 (de Parmesano). - Acquis pour le Cabinet du roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953). - Marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 448 desseins des escoles de Venise et Lombardie : 407 Un homme apres une femme figures entiere a la piere noire rehaussé de blan sur de papier gris de 10 pouce de long sur un pied de haut dudit [de Parmesano]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.578, chap. : Ecole de Parme, carton 39. (...) Num¿ro : 4438. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Parmesan /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 194. D¿signation des sujets : Un guerrier et une femme. Dessin au crayon noir, rehaussé de blanc. Dimensions : H. 24 x L. 18,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 août 1828 pour être relié.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Ce dessin est l'une des études de Parmigianino préparatoires à la gravure en 'chiaroscuro' en deux bois d'Antonio da Trento (Bartsch, XII, p. 90 n° 7). Un autre dessin, conservé à Turin (Biblioteca Reale, n° 16178) et parfois considéré comme une copie, correspond déjà à l'estampe quant à la position des personnages. Il présente au verso une étude de détail pour le rideau au fond de 'La Madone de la rose' (Dresde, Gemaldegalerie, Inv. 161), tableau exécuté à Bologne et terminé en mars 1530, date qu'on retient aussi pour notre dessin (Serra, 2015, n° 46). Une autre feuille (localisation inconnue, repr. par Popham, 1971, I, n° 802, II, pl. 126 ; Gnann, 2007, n° 717) a aussi été mise en relation avec la gravure d'Antonio da Trento. Enfin, le témoignage d'une étude d'ensemble de la composition nous est parvenu par une copie (Popham, 1971, I, p. 253 n° 68 O.R., pl. 127). Giuseppe Niccolo' Vicentino a lui aussi executé un 'chiaroscuro' de même sujet, mais en quatre bois (Bartsch, XII, p. 90 n° 8). Cette composition a aussi été reproduite à l'eau-forte et au burin par Giulio Bonasone (Heinecken, 1778-1790, III, p. 138 n° 76), Georges Reverdyb et par un graveur anonyme de la même époque (Gnann, 2003, p. 336 n° 2.4.12 ; Farinelli, 2003, n° 94). Voir aussi au Louvre les dessins INV 6615 et INV 6595. BIBILIOGRAPHIE : - Carl Heinrich von Heinecken, Idée générale d'une collection complette d'estampes avec une dissertation sur l'origine de la gravure et sur les premiers livres d'images, Leipzig et Vienne, Jean Paul Kraus, 1771 - R. Bacou, 'Dessins de l'École de Parme. Corrège Parmesan', XXXIIIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 1964, p. 63 n° 75 - M. Fagiolo Dell'Arco, 'Il Parmigianino: un saggio sull'ermetismo del Cinquecento', Rome, 1970, p. 42-43, 130-132 note 37, 284-285, 490 fig. 88 - A.E. Popham, 'Catalogue of the Drawings of Parmigianino', 3 vol., New Haven and London, 1971, I, n° 398, II, pl. 126 - C.Gould, 'Parmigianino', 1994, Milan, p. 84-85, 199 sous n° G10 - A. Gnann, 'La collaborazione del Parmigianino con Ugo da Carpi, Niccolò Vicentino e Antonio da Trento', dans 'Parmigianino e il manierismo europeo', actes du colloque international (Parme, 13-15 juin 2002), par L. Fornari Schianchi, Cinisello Balsamo (Milan), 2002, p. 293, 297 note 33 - 'Il parmigianino e il fascino di Parma', cat. Exp. (Florence, Gabinetto Disegni e Stampe Uffizi, 13 novembre 2003 - 15 février 2004), par M. Di Giampaolo, A. Muzzi, Leo S. Olschki Editore, Florence 2003, p. 89-92 - A.Gnann, dans 'Parmigianino e il manierismo europeo', cat. exp. (Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin- 14 septembre 2003), par L. Fornieri Schianchi, S.Ferino-Pagden, Cinisello Balsamo Milano, 2003, p. 336 sous n° 2.4.12 - C. Farinelli, dans 'Parmigianino tradotto. La fortuna di Francesco Mazzola nelle stampe di riproduzione fra il Cinquecento e l'Ottocento', cat. exp. (Parme, Biblioteca Palatina, 2003), Silvana Editoriale Spa (Milan), 2003, p. 76 sous n° 94 - N.Turner, p.143-144 ; M. di Giampaolo, p. 257-258 n°43 dans 'Nicolo'dell'Abate. Storie dipinte nella pittura del Cinquecento tra Modena e Fontainebleau', cat. exp. (Modène, Foro Boario, 20 mars - 19 juin 2005) par S. Béguin, F.Piccinini, Milano, 2005 - D. Ekserdjian, Parmigianino, Yale University Press, New Haven and Londres, 2006, p. 221, 283 note 57 - A. Gnann, 'Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur- und Kunstgeschichte, 58), n° 716 -A.Gnann, 'In Farbe ! Clair-obscur-Holzschnitte der Renaissance. Meisterwerke aus der Sammlung Georg Baselitz und der Albertina in Wien', avec une préface de Klaus Albrecht Schröder, Albertina, Vienne (29 novembre 2013 - 16 février 2014) - R. Serra, dans 'Parmigianino. Dessins du Louvre', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris-Milan, 2015, p. 134 n° 46

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Turin, Biblioteca Reale, oeuvre en rapport, Bologne+, Dresde, Gemäldegalerie, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Auguste - Sibylle de Tibur - Trento, Antonio da + - Bonasone, Giulio+ - Vicentino, Nicolo'+ - Reverdyb, Georges+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Auguste et la Sibylle Tiburtine
Techniques : papier beige - pierre noire - pinceau - rehauts de blanc - stylet

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 304