Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 22/03/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MAZZUOLA Francesco


Ecole lombarde

Jupiter sous la forme d'un satyre dévoilant Antiope

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6414, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4586
MA4311

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MAZZUOLA Francesco

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, traces de sanguine (à gauche en dessous de l'aigle). Collé en plein.
H. 00,127m ; L. 00,106m

HISTORIQUE :
E. Jabach ; dessin collé et doré. - Inventorié dans les biens de Ch. Le Brun, Premier peintre du roi, 1690, paraphe de J. Prioult (L. 2953 au recto)2 et de Cl. Delamotte (L. 2979) suivi du numéro 65. - Marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.560, chap. : Ecole de Parme, carton 38. (...) Num¿ro : 4311. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Parmesan /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 74. D¿signation des sujets : Un satyre découvre une femme couchée sur un lit. Dessin à la plume, légèrement lavé. Dimensions : H. 12,5 x L. 10,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 25francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 août 1828 pour être relié.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Le sujet de ce dessin est inspiré d'un épisode des 'Métamorphoses' d'Ovide (VI, 110-111), raconté aussi par Apollodore ('Biblioteca', 3-5-5) et Hygin ('Fables', 8). A. Gnann (1999, p. 399 sous le n° 304) a suggéré une datation de notre dessin postérieure à 1527, lors du séjour à Bologne de Parmigianino. Néanmoins, la stricte correspondance de la pose d'Antiope avec celle d'une étude pour la figure de saint Jerome (Louvre, Inv. 6447) de La Madone de saint Jérôme, commandée en 1526 pour la chapelle Bufalini de l'eglise San Salvatore in Lauro, à Rome, et aujourd'hui à Londres (National Gallery), plaide pour une datation de notre dessin durant le séjour romain (Loisel, 2003, n° 2.3.54 ; Serra, 2015, n° 29). En outre, la figure du satyre reprend exactement celle de l'Adam peint dans la fresque du Péché originel de Michel-Ange à la voute de la chapelle Sixtine, au Vatican (Faietti, 2013, p. 263). Quant à la disposition de la nymphe, elle semble imprégnée du souvenir des ignudi du même décor (Serra, 2015, n° 29). BIBILIOGRAPHIE : - R. Bacou, 'Dessins de l'École de Parme. Corrège Parmesan', XXXIIIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 1964, p. 31-32 sous n° 22 - A.E. Popham, 'Catalogue of the Drawings of Parmigianino', 3 vol., New Haven and London, 1971, I, p.141 n° 393, III, pl. 272 - A. Gnann dans 'Roma e lo stile classico di Raffaello 1515-1527', cat. exp. (Mantova, Palazzo Te, 20 mars - 30 mai 1999, Wien, Graphische Sammlung Albertina, 26 juin - 5 septembre 1999), par K. Oberhuber, catalogue par A.Gnann, Milan, 1999, p. 399 sous le n° 304 - S.Ferino-Pagden, dans 'Parmigianino e il manierismo europeo', cat. exp. (Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin- 14 septembre 2003), par L. Fornieri Schianchi, S.Ferino-Pagden, Cinisello Balsamo, 2003, p. 46 - C.Loisel, dans 'Parmigianino e il manierismo europeo', cat. exp. (Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin- 14 septembre 2003), par L. Fornieri Schianchi, S.Ferino-Pagden, Cinisello Balsamo Milano, 2003, p. 271-272 n° 2.3.54 - V.Forcione, 'The King's drawings from the Musée du Louvre', cat. exp. (Atlanta, High Museum of Art, 14 octobre 2006 - 28 janvier 2007; Denver, Denver Art Museum, 6 octobre 2007 - 6 janvier 2008) par C. Loisel, V.Forcione, n° 60 - D. Ekserdjian, Parmigianino, Yale University Press, New Haven and Londres, 2006,p. 38-39, 269 note 195, p. 109, 274 note 126 - A. Gnann, 'Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur- und Kunstgeschichte, 58), n° 604 - R. Serra, dans 'Parmigianino. Dessins du Louvre', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris-Milan, 2015, p. 106 n° 29

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Londres, National Gallery, oeuvre en rapport, Rome, San Salvatore in Lauro, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Rome, Chapelle Sixtine, oeuvre en rapport
Personnes : Jupiter - Antiope - Buonarroti, Michelangelo, ou Michel Ange+ - Bufalini, Maria+
Sujets : MYTHOLOGIES - Jupiter dévoilant Antiope - Ignudi, de Michelangelo Buonarroti - Bibliothèque, Epitomé, d'Apollodore - Ovide, Métamorphoses - Hygin, Fables
Techniques : encre brune - lavis brun - sanguine - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 303