Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/06/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MAZZUOLA Francesco


Ecole lombarde

Athéna jette la flûte de Pan

Vers 1527

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6412.BIS, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4611
MA4336

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MAZZUOLA Francesco

TECHNIQUES :
Plume encre brune, pierre noire, lavis brun, sur papier lavé beige, rehauts de gouache blanche. Traces d'un trait d'encadrement en ovale à la plume et à l'encre brune. Découpé en ovale, recollé sur une autre feuille et réintégré.
Forme : ovale
H. 00,167m ; L. 00,104m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; Inventaire Jabach, III, n° 399 (Parmesan) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe des dessins remontés (L. 2961) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 448 desseins des escoles de Venise et Lombardie : 399 Un Pallas tenant une flese a la main figure entiere a la plume lavé et rehaussé sur de papier gris a fond bleu de 6 1/2 pouce de long sur 9 pouce d'haut dudit [de Parmesano]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.563, chap. : Ecole de Parme, carton 38. (...) Num¿ro : 4336. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Parmesan /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 95 D. D¿signation des sujets : Sur le même carton deux dessins faits à la plume, lavés et rehaussés de blanc ; ils sont de forme ovale, et représentent Minerve jouant de la flûte à sept tuyaux ; Minerve trouvant la flûte à sept tuyaux. Dimensions : H. 16,5 x L. 10,5 cm [[chaque dessin]]. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 août 1828 pour être relié.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Monté avec la feuille INV 6412. Ce dessin fait partie d'une série illustrant la légende de Marsyas racontée par Hygin dans les 'Fables' (165-191), Ovide dans les 'Fastes' (VI, 696) et les 'Métamorphoses' (VI, 838). D'autres feuilles pour la même série sont conservées au Louvre (INV 6412, 6412.bis, 6413 et 6415, 6433), à Florence, (Galleria degli Uffizi, GDSU, Inv. 13583F), à New York (Pierpont Morgan Library, IV, 44). Réalisés vers 1527, sans doute peu de temps avant son départ pour Bologne, ces dessins étaient vraisemblablement destinés à la gravure comme en témoignent les trois 'chiaroscuri' d'Ugo da Carpi (Bartsch, XII, p. 123 n° 24), les trois gravures de Giulio Bonasone, et un exemplaire du Maître FP monogrammé en contrepartie en bas au centre ('The Illustrated Bartsch, 32, Italian Artists of the sixteenth Century School of Fontainebleau', New York, 1979, p. 34 n° 24 (26). BIBLIOGRAPHIE : - 'Le Dessin par les grands', par L. Lumet, Y. Rambosson, Paris, 1911-1912, II planche 47 ; - R. Bacou, 'Dessins de l'École de Parme. Corrège Parmesan', XXXIIIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 1964, p. 63-64 sous n° 76 ; - A.E.Popham, 'Artists Working in Parma in the Sixteenth Century. Correggio, Anselmi, Rondani, Gatti, Gambara, Orsi, Parmigianino, Bedoli, Bertoja, dans Italian Drawings in the Departement of prints and Drawings in the British Museum', vol. II, London, 1967, I, p. 59, n°93 ; - M. Fagiolo Dell'Arco, 'Il Parmigianino: un saggio sull'ermetismo del Cinquecento', Roma, 1970, p. 62-64, 201 note 18, 499 fig. 204 ; - A.E. Popham, 'Catalogue of the Drawings of Parmigianino', 3 vol., New Haven and London, 1971, I, p. 141 n° 391 ; - A.Ghidiglia Quintavalle, 'Parmigianino : Disegni', Florence, [1971] 1980, sous n° XXXIV ; - 'Giulio Bonasone', cat. exp. par S.Massari, 1983, p.36, n° 36 ; - E. .Wyss, 'The Myth of Apollon and Marsyas in the Art of Italian Renaissance, An Inquiry into the Meaning of Images', London, 1996, p.100-108 ; - S. Béguin, « Nicolò Dell'Abate et Parmigianino (brèves remarques) », dans Parmigianino e il manierismo europeo, actes du colloque international (Parme, 13-15 juin 2002), par L. Fornari Schianchi, Cinisello Balsamo (Milan), 2002, p. 327, 331 note 15 ; - C. Loisel, dans 'Parmigianino e il manierismo europeo', cat. exp. (Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin- 14 septembre 2003), par L. Fornieri Schianchi, S.Ferino-Pagden, Cinisello Balsamo Milano, 2003, p. 271 sous n° 2.3.37 ; - A. Gnann, 'Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur- und Kunstgeschichte, 58), n° 609 ; - A.Badiee Banta, « A Parmigianino Drawing Rediscovered » dans Master Drawings, I, n° 1, 2012, p. 53, 58 note 17 ; - C. Loisel dans cat. exp. Oeuvres d'art du Musée du Louvre à Thessalonique. L'Europe et les mythes grecs : Dessins du Musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, par C. Loisel, Thessalonique, Fondation Teloglion, Aristotle Université de Thessalonique, 12 Octobre 2012 - 27 Janvier 2013, n° 7a-b ; - R. Serra, dans cat. exp. Parmigianino, Dessins du Louvre, par L. Angelucci, D. Cordellier, L. Lhinarès, R. Serra, sous la direction de D. Cordellier, musée du Louvre, Salles Mollien, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris / Milan, Musée du Louvre / Officina Libraria, p. 108 note 5.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : New York, Pierpont Morgan Library, oeuvre en rapport, Bologne+, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Minerve - Pan+ - Marsyas+ - Carpi, Ugo da+ - Bonasone, Giulio+ - Maître FP+
Sujets : MYTHOLOGIES - Ovide, Métamorphoses - Ovide, Fastes - Hygin, Fables - Histoire de Marsyas - Athéna jette la flûte de Pan
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - rehauts de blanc - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 303