Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 07/03/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MAZZUOLA Francesco


Ecole lombarde

Projet pour le tombeau d'un évêque

Vers 1524/1527

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6398, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4692
MA4413

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MAZZUOLA Francesco

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun. Entièrement repassé au stylet. Papier frotté de pierre noire. Angles supérieurs découpés. Collé en plein.
H. 00,355m ; L. 00,263m

HISTORIQUE :
E. Jabach, Inventaire Jabach, escoles de Venise et Lombardie, n° 280 (Fran[cis]co Parmisano) - Acquis pour le Cabinet du roi en 1671 ; paraphe de J.-Ch. Garnier d'Isle (L. 2961) ; gravé par le comte de Caylus dans le recueil des Dessins gravés du cabinet du roi, f° 50 (n° 119) ; fragment du montage fait par Mallécot sous Ch.-N. Cochin - Marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 448 desseins des escoles de Venise et Lombardie : 280 Une Vierge avec le petit Jesu au dessus d'un tombau d'un evesque ou il y a plusieurs anges figures entiere a la plume et lavé sur de papier blan de 1 pied de long sur 1 pied 4 pouce de haut dudit [de Fran[cis]co Parmisan[o]]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.573, chap. : Ecole de Parme, carton 39. (...) Num¿ro : 4413. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Parmesan /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 170. D¿signation des sujets : Mauzolée d'un évêque. Dessin à la plume et lavé : il a été gravé par le Comte de Caylus. Dimensions : H. 35,5 x L. 26,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 15francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 août 1828 pour être relié.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Ce dessin est à dater du séjour à Rome de Parmigianino (1524-1527). En effet, il révèle la connaissance, d'une part, des tombeaux jumeaux des cardinaux Ascanio Sforza et Girolamo Basso della Rovere, à Santa Maria del Popolo, conçus par Jacopo Sansovino avant 1509, d'autre part, des projets pour le tombeau du cardinal Armellini, à Santa Maria in Trastevere, commandé à Baldassarre Peruzzi en 1524 et exécuté quatre ans plus tard par un sculpteur siennois (New York, The Metropolitan Museum of Art, Inv. 1991.460, et collection privée ; voir Ekserdjian, 1994, p. 203 ; Ekserdjian, 2006, p. 247-250. Voir aussi C. Bambach (2000, p. 105 sous le n° 60) qui a émis l'hypothèse que Parmigianino avait lui aussi participé au concours pour le projet du monument Armellini, remporté finalement par Peruzzi. Une étude très proche de ce dessin est conservée à New York (The Metropolitan Museum of Art, Inv. 1970.238). Battista d'Angolo, dit Torbido del Moro (1514 - vers 1582) a exécuté une gravure au burin d'après le dessin du Louvre dans laquelle il a ajouté, en bas, une frise représentant une scène de consécration épiscopale (Bartsch, XVI, p. 184, 13)10. On remarque d'ailleurs que le dessin a été entièrement repasse au stylet et frotté de pierre noire pour le transfert de l'image. BIBLIOGRAPHIE : - A.E. Popham, 'Catalogue of the Drawings of Parmigianino', 3 vol., New Haven and London, 1971, I, n° 378, II, pl. 214 - 'Les mots dans le dessin', cat. exp. (Paris, Musée du Louvre, 19 juin - 29 septembre 1986), par R. Michel, M. Pinault, A. Sérullaz, Paris, 1986, n°52 - D. Ekserdjian, "Exhibition Review: Sixteenth-century Italian drawings at The Metropolitan Museum of Art", New York, Burlington Magazine, vol. CXXXVI, mars 1994, n°1092, p. 202-203 - 'Italian Drawings before 1600 at the Art Institute of Chicago', The Art Institute of Chicago Press, 1997, sous n° 86 - D.Ekserdjian, "Unpublished Drawings by Parmigianino. Towards a Supplement to Popham's "catalogue raisonné", dans Apollo, 150, aout 1999, 450, p. 3-41, sous n°47 - C.C. Bambach, 'Correggio and Parmigianino. Master Draughtsmen of the Renaissance', cat. exp. (London, British Museum, 6 octobre - 7 janvier 2000, New York, Metropolitan Museum, 5 février - 6 mai 2000), par C.C. Bambach, H. Chapman, M. Clayton, G. R. Goldner, London, 2000, p. 105 sous n° 60 - A.Gnann, « Per una cronologia dei disegni romani di Parmigianino », dans Quaderni di Palazzo Te, 2000, 7, p. 71-73 note 91 - M. Di Giampaolo dans, 'Parmigianino : i disegni', Torino, 2000, p. 215, sous n°145 - D.Gasparotto, « Parmigianino, le arti decorative e la « maniera », dans 'Parmigianino e il manierismo europeo', cat. exp. (Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin- 14 septembre 2003), par L. Fornieri Schianchi, S.Ferino-Pagden, Cinisello Balsamo, 2003, p. 142 - M. Mussini, dans 'Parmigianino tradotto. La fortuna di Francesco Mazzola nelle stampe di riproduzione fra il Cinquecento e l'Ottocento', cat. exp. (Parme, Biblioteca Palatina, 2003), Silvana Editoriale Spa (Milan), 2003, p. 130-131 sous n° 224, 226 et 227 - D. Ekserdjian, dans 'L'art de Parmesan', cat. exp. (Ottawa, Musée des Beaux-Arts du Canada, Canada, 3 octobre 2003 - 4 janvier 2004 ; New York, The Frick Collection, New York, Etats-Unis, 27 janvier - 18 avril 2004), par D. Franklin, p. 113-115 n° 21 - D. Ekserdjian, 'Parmigianino', Yale University Press, New Haven and Londres, 2006, p. 247-250, repr. p. 248 fig. 273, p. 286 note 44 - A. Gnann, 'Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur- und Kunstgeschichte, 58), n° 354 - R. Serra, dans 'Parmigianino. Dessins du Louvre', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris-Milan, 2015, p. 102 n° 32

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Rome, Santa Maria del Popolo, oeuvre en rapport, Rome, Santa Maria in Trastevere, oeuvre en rapport, New York, Metropolitan Museum of Art, oeuvre en rapport, Rome+
Personnes : Jésus-Christ - Vierge Marie - Angolo del Moro, G.B., gravure en rapport - Peruzzi, Baldassarre+ - Sansovino, Jacopo, oeuvre en rapport - Sforza, Ascanio+ - Rovere, Girolamo Basso della+ - Armellini, cardinal+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Vierge à l'Enfant - putto - tombeau - gisant
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - stylet - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 301