Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 18/03/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MAZZUOLA Francesco


Ecole lombarde

Les apôtres saint Pierre et saint Jean

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6396, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4709
MA4425

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MAZZUOLA Francesco

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, sur tracé à la pierre noire.
H. 00,152m ; L. 00,090m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, III, n° 271 (Parmesan) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe des dessins remontés (L. 2961).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 448 desseins des escoles de Venise et Lombardie : 271 Saint Jean et saint Pierre figure entiere a la plume lavé et rehausé sur de papier gris de 6 pouce de long sur 8 pouce de haut dudit [de Fran[cis]co Parmisa[no]]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.575, chap. : Ecole de Parme, carton 39. (...) Num¿ro : 4425. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Parmesan /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 182. D¿signation des sujets : Sur le même carton deux dessins : l'un lavé sur crayon et rehaussé de blanc, représente les apôtres st. Pierre et saint Jean ; l'autre Saturne dévorant un enfant. [Il est à la plume et lavé.] [[à l'encre]] Ils ont été gravé tous deux par le Comte de Caylus. Dimensions : H. 15 x L. 9,5 cm ; H. 14,5 x L. 10 cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 50francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 août 1828 pour être reliés.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Ce dessin est une étude préparatoire à la gravure à trois bois exécutée par Ugo da Carpi (Bartsch, XII, p. 77-78 n° 26). Il représente saint Jean, au premier plan, tournant la tête vers saint Pierre, plus âgé, tenant les clefs symbole du pouvoir que lui a donné le Christ. Les personnages sont enveloppes dans des draperies surdimensionnées, et toutes les nuances de leurs plis en volume sont rendues par deux tonalites de beige ; quelques bords sont repassés à la plume et a l'encre brune et des touches de blanc sont posées dessus. L'effet a été exactement reproduit dans l'estampe qui utilise deux planches pour les bruns et une troisième pour le noir. Le dessin a été daté par A. E. Popham (1971, I, n° 376) après 1530. A. Gnann (1999, p. 346 n° 254 ; Gnann, 2000, p. 69 note 51 ; Gnann, 2007, I, p. 94, 107, 408 n° 373) a proposé une datation antérieure, idée partagée par R. Serra (2015, n° 28) qui a daté le dessin lors du séjour à Rome de Parmigianino (1524-1527). Andrea Andreani (Mantoue, actif vers 1540 - Rome, 1623) a repris les bois pour réaliser une autre gravure à laquelle a ajouté son monogramme alors qu'Ugo da Carpi avait laissé sa pièce non signée (R. Serra, 2015, n° 28). Deux copies sont conservées au Louvre (INV 6624 et INV 6608). BIBLIOGRAPHIE : - J. Vergnet-Ruiz, dans Hommage au Corrège. Catalogue des dessins du Maître, de ses élèves et des artistes qui ont subi son influence. Exposés à l'occasion du quatrième centenaire de sa mort (1534), cat. exp. (Paris, L'Orangerie des Tuileries, 1934), p. 31 n° 51 - A.Ottavio Quintavalle, Il Parmigianino, Milan, 1948, p.113-114, 130 note 84, p. 198, p. 235 - R. Bacou, Dessins de l'École de Parme. Corrège Parmesan, XXXIIIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 1964, p. 56-57 sous n° 62 - A.E. Popham, Catalogue of the Drawings of Parmigianino, 3 vol., New Haven and London, 1971, I, p.137 n° 376, III, pl. 384 - A.Gnann, « Per una cronologia dei disegni romani di Parmigianino », dans Quaderni di Palazzo Te, 2000, 7, p. 54, 69 note 51 - C. Farinelli, dans Parmigianino tradotto. La fortuna di Francesco Mazzola nelle stampe di riproduzione fra il Cinquecento e l'Ottocento, cat. exp. (Parme, Biblioteca Palatina, 2003), Silvana Editoriale Spa (Milan), 2003, p. 69 sous n° 80 - M. Mussini, dans Parmigianino tradotto. La fortuna di Francesco Mazzola nelle stampe di riproduzione fra il Cinquecento e l'Ottocento, cat. exp. (Parme, Biblioteca Palatina, 2003), Silvana Editoriale Spa (Milan), 2003, p. 137-138 sous n° 248 - A. Gnann, 'Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur- und Kunstgeschichte, 58), n° 373 - R. Serra, dans 'Parmigianino. Dessins du Louvre', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris-Milan, 2015, p. 102 n° 28

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Personnes : Pierre, saint - Jean l'Evangéliste, saint
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Saint Jean l'Evangéliste et saint Pierre
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 300