Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/02/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MAZZUOLA Francesco


Ecole lombarde

Saint Jean l'Évangéliste prêchant

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6394, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4741
MA4443

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MAZZUOLA Francesco

TECHNIQUES :
Plume et encre gris-brun, lavis gris-brun, rehauts blancs, papier préparé verdâtre. Collé en plein.
H. 00,211m ; L. 00,153m

HISTORIQUE :
E. Jabach, Inventaire Jabach, escoles de Venise et Lombardie, n° 254 (Fran[cis]co Parmisano). - Acquis pour le Cabinet du roi1 en 1671, paraphe de J.-Ch. Garnier d'Isle (L. 2961), fragment du montage fait par Mallécot sous Ch.-N. Cochin. - Marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 448 desseins des escoles de Venise et Lombardie : 254 Un saint Jean qui presse ou il y a quantité d'auditeurs figures entiere a la plume lavé et rehaussé sur de papier gris de 8 pouce de long sur 10 1/2 pouce d'haut dudit [de Fran[cis]co Parmisano]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.579, chap. : Ecole de Parme, carton 39. (...) Num¿ro : 4443. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Parmesan /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 199. D¿signation des sujets : Sur le même carton deux dessins : l'un à la plume, lavé et rehaussé de blanc, représente un prédicateur ; l'autre une femme assise. Dessin au crayon noir, rehaussé de blanc. Dimensions : H. 21 x L. 15,5 cm ; H. 14,5 x L. 18,5 cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 août 1828 pour être relié.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Girolamo Bedoli se sert de ce dessin, avec des variantes minimes, dans une peinture representant Saint Jean l'Évangéliste ressuscitant Drusienne. L'œuvre appartienne à une suite de cinq petites peintures consacrées aux scènes de la vie de saint Jean aujurd'hui au Palazzo Ducale de Mantoue ( Ekserdjian, 2002, p. 239-240), thème qui avait été popularisé par Jacques de Voragine dans La Légende dorée. La figure a été reprise, cette fois sous les traits de saint Joseph cueillant des dattes, dans un Repos pendant la fuite en Égypte peint peut-etre par Pomponio Allegri (Londres, Sotheby's, 7 juillet 2011 ; citée par Cirillo, 2003, p. 37, comme d'un anonyme de l'ecole de Parme) - Serra, 2015, n° 27. BIBLIOGRAPHIE : - A.E. Popham, 'Catalogue of the Drawings of Parmigianino', 3 vol., New Haven and London, 1971, I, p.137 n° 374, II, pl. 197 - A. Gnann, 'Parmigianinos Projekte für die Cesi-Kapelle in S. Maria della Pace in Rom' , Zeitschrift für Kunstgeschichte, 3, 1996, p. 372 sous note 27 - A.Gnann, 'Per una cronologia dei disegni romani di Parmigianino', dans Quaderni di Palazzo Te, 2000, 7, p. 54, 61, 69 note 49, 71 note 87, repr. p. 59 fig. 17 - D. Ekserdjan, 'Sui disegni di Parmigianino e i dipinti del Bedoli : una questione di influssi', dans Parmigianino e il manierismo europeo, actes du colloque international (Parme, 13-15 juin 2002), par L. Fornari Schianchi, Cinisello Balsamo (Milan), 2002, p. 240, 241 note 21, repr. p. 239 fig. 2 - G. Cirillo dans 'Ancora per la pittura parmense del Cinquecento', Parma per l'arte, N. S., Année IX, fasc. 1-2, 2003, p. 7-57, en particulier p. 37 - A. Gnann, 'Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur- und Kunstgeschichte, 58), n° 644 - R. Serra, dans 'Parmigianino. Dessins du Louvre', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris-Milan, 2015, p. 102 n° 27

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Athènes
Personnes : Paul, saint
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Prédication de saint Paul à Athènes
Techniques : rehauts de blanc - lavis gris-brun - papier verdâtre - encre gris-brun - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 300