Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 14/11/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MAZZUOLA Francesco


Ecole lombarde

Vierge à l'Enfant avec le petit saint Jean et saint Jérôme

Vers 1534/1540

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6378, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4498
MA4245

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MAZZUOLA Francesco

TECHNIQUES :
Sanguine. Traits a la pierre noire dans la moitie inferieure de la feuille, au milieu gauche. Doublé. Restauré en 2003.
H. 00,144m ; L. 00,113m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.550, chap. : Ecole de Parme, carton 38. (...) Num¿ro : 4245. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Parmesan /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 10. D¿signation des sujets : Une Sainte Famille. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 14,5 x L. 11,5cm. Origine : Collections nouvelle et de Mariette.Prix de l'estimation de l'objet : 50francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Observations : [Exp.] [[au crayon et effacé]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Ce dessin fait partie d'un ensemble qui compte une cinquantaine de feuilles et qui témoigne du long travail préparatoire effectué par Parmigianino pour exécuter le tableau traditionnellement intitulé 'La Madone au long cou' (ou 'Madonna dal collo lungo)', conservé à la Galleria degli Uffizi, à Florence. Douze de ces feuilles sont conservées au Louvre (INV 6375, INV 6378, INV 6381, INV 6382, INV 6387, INV 6403, INV 6453, INV 6464, INV 6470, RF 577, RF 584.2, RF 584.4), les autres sont dispersées dans plusieurs musées et collections particulières (A. E. Popham, 1971, vol. III, pl. 345-360 ; D. Ekserdjian, 1999, n° 67-70, fig. 85-89 ; M. Di Giampaolo, 2000, n° 89, 90 94 ; A. Gnann, 2007, n° 891-942). La commande de cette peinture fut passée à l'artiste par Elena Baiardo, sœur du cavalier Francesco Baiardo, son grand ami, mécène et collectionneur. Avec ce tableau, elle voulait orner l'autel de la chapelle funéraire de son époux, Francesco Tagliaferri, dans l'église Santa Maria dei Servi à Parme. Par contrat signé le 23 décembre 1534, elle s'entendit avec Parmigianino pour que l'œuvre lui soit livrée à la Pentecôte 1535, date à laquelle les travaux de remaniement de la chapelle, conduits sous la direction de l'architecte Damiano de Pleta, devaient être terminés. Mais l'artiste, qui, parallèlement, travaillait non sans difficulté sur le chantier de Santa Maria della Steccata, ne fut pas en mesure de respecter ce délai de cinq mois et laissa l'œuvre inachevée. BIBLIOGRAPHIE : J. Vergnet-Ruiz, dans cat. exp. Hommage au Corrège. Catalogue des dessins du Maître, de ses élèves et des artistes qui ont subi son influence. Exposés à l'occasion du quatrième centenaire de sa mort (1534), Paris, L'Orangerie des Tuileries, 1934, p. 30 n° 43 ; A. Ottavio Quintavalle, 'Il Parmigianino', Milan, 1948, p. 152-153, 183 note 76, p. 199, p. 235 ; S. J. Freedberg, 'Parmigianino. His works in painting', Cambridge, 1950, p. 188, 254, 262 ; K. Oberhuber, cat. exp. Parmigianino und sein Kreis : Zeichnungen und Druckgraphik aus eigenem Besitz, Vienne, Graphische Sammlung Albertina, 25 février - 7 avril 1963), Vienne,Selbstverlag der Albertina, 1963, p. 59, fig. 164 ; R. Bacou, cat. exp. Dessins de l'École de Parme. Corrège Parmesan, XXXIIIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 1964, p. 64-65 n° 77, p. 58 sous n° 65, p. 58-59 sous n° 67, p. 65 sous n° 78, p. 65-66 sous n° 79, p. 66 sous n° 80, p. 66-67 sous n° 81, p. 67 sous n° 82, p. 67-68 sous n° 83, p. 70 sous n° 89, p. 70-71 sous n° 90 ; A. E. Popham, « Two Drawings by Parmigianino », dans National Gallery of Canada, Ottawa. Bulletin, 1964, 4, p. 24, 29, 30 note 12, repr. p. 26 fig. 4 ; M. Fagiolo Dell'Arco, 'Il Parmigianino: un saggio sull'ermetismo del Cinquecento', Rome, 1970, p. 44-47, 273-275, 493 fig. 110 ; R. Harparth, « Zwei unbekannte Zeiknungen Parmigianinos zur Planung der "Madonna dal collo lungo" », dans Zeitshirift für Kunstgeschichte, 1971 (1971), 34, p. 67 note 14 ; A. E. Popham, 'Catalogue of the Drawings of Parmigianino', 3 vol. , New Haven and London, 1971, I, p. 26, 51 sous n° 26, p. 134 n° 359, repr. III, pl. 346 ; A. Ghidiglia Quintavalle, 'Parmigianino : Disegni', Florence, La Nuova Italia Editrice, 1971, reimpr. anastatique, 1980, p. 18 et n° LX, repr. ; M. Di Giampaolo, « Quattro studi del Parmigianino per la 'Madonna dal collo lungo' », dans 'Prospettiva', 1983-1984 (1985), 33-36, p. 181-182 ; M. Di Giampaolo, 'Disegni Emiliani del Rinascimento', Milan, Cinisello Balsamo, 1989, p. 54 ; S. Béguin, «Une source probable pour la "Madone au long cou" », dans 'Scritti in onore di Giuliano Briganti', par M. Bona Castellotti, Milano, 1990, p. 99 ; M. Di Giampaolo, 'Parmigianino : catalogue complet des peintures', Paris, 1992, p. 10 ; C. Gould, 'Parmigianino', 1994, Milan, Leonardo, p. 147, 185 note 2 ; D. Ekserdjian, « Unpublished Drawings by Parmigianino : Towards a Supplement to Popham's 'Catalogue Raisonne' », dans Apollo, CL, 450, août 1999, sous n° 67, p. 41 sous note 77 ; M. Di Giampaolo, dans S. Beguin, M. Di Giampaolo et M. Vaccaro, 'Parmigianino : I disegni', Turin et Londres, Umberto Allemandi & C., 2000, p. 193 [Schede dei disegni] ; M. Vaccaro, 'Il Parmigianino e la poesia del disegno', dans S. Beguin, M. Di Giampaolo et M. Vaccaro, 'Parmigianino : I disegni', Turin et Londres, Umberto Allemandi & C., 2000, p. 86, 93 note 144 ; E.. Maurer, 'Manierismus Figura sepentinata und andere Figurenideale', Munich, 2001, p. 26-32 ; M. Vaccaro, 'Parmigianino : i dipinti', avec un avant-propos d'Antonio Pinelli, Turin, Londres, Venise et New York, Umberto Allemandi & C., 2002 (Archivi di Arte Antica), p. 185 sous n° 36 ; M. Di Giampaolo, E. Fadda, 'Parmigianino. Catalogo completo dei dipinti', Santarcangelo di Romagna, Idea Libri, 2003, p. 148-151 ; M. Di Giampaolo, dans cat. exp. Parmigianino e il manierismo europeo, par L. Fornari Schianchi, S. Ferino-Pagden, Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin - 14 septembre 2003, Milan, Cinisello Balsamo, 2003, p. 303-304 sous n° 2.3.87 ; A. Gnann, dans cat. exp. Parmigianino e il manierismo europeo, par L. Fornari Schianchi, S. Ferino-Pagden, Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin- 14 septembre 2003, Milan, Cinisello Balsamo, 2003, p. 308 n° 2.3.93 ; D. Franklin, dans cat. exp. L'art de Parmesan, par D. Franklin avec une contribution de D. Ekserdjian, Ottawa, Musée des Beaux-Arts du Canada, 3 octobre 2003 - 4 janvier 2004 ; New York, The Frick Collection, 27 janvier - 18 avril 2004), Yale University Press, New Haven, Londres 2003, p. 248 fig. 94, cf. p. 245-253 ; F. Tonelli, 'Per Correggio, Parmigianino, Anselmi, Bedoli e l'architettura, dans Parmigianino e la scuola di Parma : atti del convegno Casalmaggiore e Viadana 5 aprile 2003', sous la direction du Comune di Casalmaggiore, éd par Arti Grafiche Castello (Viadana), 2004, p. 62, repr. fig. 30 ; D. Ekserdjian, 'Parmigianino', New Haven and Londres, Yale University Press, 2006, p. 196 repr. p. 197 fig. 208, p. 281 note 34 ; A. Gnann, 'Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur - und Kunstgeschichte, 58), I, p. 266, 290, 496 n° 904, repr. II, p. 646 ; A. Gnann, dans R. Baumstark (dir.), cat. exp. Parmigianino Die Madonna in der Alten Pinakothek, Munich, Alte Pinakothek, 22 novembre 2007 - 24 février 2008, Bayerische Staatsgemäldesammlungen, München, Hatje Cantz Verlag, Ostfildern, und Autoren 2007, p. 27-61, 61 note 16, repr. p. 41 fig. 14 ; V. Toutain-Quittelier, « Antonio Maria Zanetti à Paris. L'inspiration retrouvée », dans Revue de l'art, 157(2007), 3, p. 15, repr. p. 12 fig. 5 ; 'Collection Robert Lebel. Dessins anciens et du XIXe siècle', Sotheby's, vente à Paris, mercredi 25 mars 2009, p. 20-22, repr. fig. 3 ; M. Di Giampaolo, «Quattro studi del Parmigianino per la 'Madonna dal collo lungo' », dans 'Scritti sul disegno italiano, 1971-2008', par C. Garofalo, Firenze, 2010, p.118-121 ; E. Brugerolles (dir.), cat. exp. Parmesan. Dessins et gravures en clair-obscur, Paris, Ecole nationale supérieure des beaux-arts, 18 février-6 mai 2011; Rouen, musée des Beaux-Arts, 29 septembre - 31 décembre 2011 ; Ajaccio, musée Fesch, 28 juin-1er octobre 2012, Paris, Beaux-Arts de Paris, 2011, [Carnets d'études, 19], p. 94, 144 note 15 ; E. J. Olszewski, 'Parmigianino's Madonna of the long neck : A grace beyond the reach of art' (Memoirs of the American Philosophical Society; 269), Philadelphia : American Philosophical Society, 2014, p. 81-82, 98 note 58, 61, pl. XII, 262-267, 276-277, 299-305, 345 ; L. Angelucci, dans cat. exp. Parmigianino, Dessins du Louvre, par L. Angelucci, D. Cordellier, L. Lhinarès, R. Serra, sous la direction de D. Cordellier, musée du Louvre, Salles Mollien, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris / Milan, Musée du Louvre / Officina Libraria, 2015, p. 155-158 n° 58. Un dessin de Francesco Mazzuola représentant la Vierge à l'Enfant avec le petit saint Jean est passé en vente chez Sotheby's, Paris, mercredi 25 mars, 'Collection Robert Lebel - Dessins anciens et du XIXe siècle', vente PF9022, lot. 11, p. 20, repr. p. 21.

INDEX :
Collections : Mariette, Pierre-Jean - Saint-Morys
Lieux : Parme, Santa Maria de' Servi, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Parme, Santa Maria della Steccata+, Paris, commerce d'art, Sotheby's
Personnes : Jérôme, saint - Vierge Marie - Jean-Baptiste enfant, saint - Jésus Enfant - Baiardo, Elena+ - Baiardo, Francesco+ - Tagliaferri, Francesco+ - Pleta, Damiano de+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Madone au long cou - Vierge à l'Enfant avec le petit saint Jean
Techniques : pierre noire - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 297