Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

CALDARA Polidoro


Ecole lombarde

Latone se plaignant à Apollon et à Diane des mépris de Niobé

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6164, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1743
MA1675

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après CALDARA Polidoro
F. Reiset (Inv. ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
PUPINI Biagio
CALDARA Polidoro

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, pierre noire, papier gris-bleu. Collé en plein. Angles supérieur et inférieur gauche abattus et réintégrés.
H. 00,255m ; L. 00,430m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, II, n° 436 (Pupini) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël : 436 Adonis et Venus où il y a plusieurs figures entieres à la plume lavé et rehaussé sur du papier bleu de 18 pouces 1/2 de long sur 12 pouces de hault dudit [Biagio [Maestro Biagio]]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.224, chap. : Ecole romaine, carton 13. (...) Num¿ro : 1675. Nom du ma¿tre : Polidoro da Caravaggio. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 31 c. D¿signation des sujets : Le même sujet. Dessin fait à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 26 x L. 43,5cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 2francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
Attribué à Biagio Pupini dans la collection d'Everhard Jabach, rangé parmi les dessins de Polidoro da Caravaggio par Morel d'Arleux (Inv. ms), ce dessin a été classé parmi les copies de l'artiste par F. Reiset (Inv. ms). En effet, il s'agit d'une copie d'après la frise du premier étage du palais Milesi, à Rome, représentant l'Histoire de Niobé'. Selon L. Ravelli ('Polidoro Caldara da Caravaggio. I. Disegni di Polidoro. II. Copie da Polidoro', Bergame, 1978, p. 397 n° 742), le copiste a accentué les cadences expressives de Polidoro. Voir aussi : P. Leone De Castris, 'Polidoro da Caravaggio : l'opera completa', Naples, 2001, p. 498 sous n° 18.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Rome, Palazzo Milesi, oeuvre en rapport
Personnes : Apollon - Diane - Latone - Niobé+
Sujets : MYTHOLOGIES - Histoire de Niobé
Techniques : encre brune - lavis brun - papier gris-bleu - pierre noire - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 257