Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/11/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

CAMPI Giulio


Ecole lombarde

Salomon et la reine de Saba

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6134, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII21527
MA12560

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après CAMPI Giulio
Ph. Pouncey (note ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
CALDARA Polidoro
F. Baldinucci
Copie d'après CALDARA Polidoro
Frédéric Reiset (Inv. ms)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Atelier de CAMPI Giulio
Ph. Pouncey (note ms)

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, tracé préparatoire à la pierre noire, papier lavé beige. Collé en plein.
H. 00,200m ; L. 00,322m

HISTORIQUE :
Dernière provenance : Strozzi, Filippo
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1806

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1606, chap. : Ecole italienne, volume 48. (...) Num¿ro : 12560. D¿signation des sujets : [[p. 1605]] Les quatre volumes suivans, sont reliés et couverts d'une peau de mouton, peinte en rouge, avec fermoirs actuellement en assez mauvais état : ils contiennent des dessins recueillis par Philippe Baldinucci, florentin, qu'il attribuait aux excellens peintres, sculpteurs et architectes qui ont paru depuis la renaissance des arts, à Florence, en commençant par Cimabue, jusqu'aux artistes existant en 1695. Il les avait arrangés dans l'ordre chronologique de son [[p. 1606]] ouvrage intitulé : notizie de' professori del disegno da Cimabue in quà. C'est une acquisition. Volume 48. Les quatre premières feuilles contiennent un avertissement et la table des maîtres auxquels Baldinucci attribuait les dessins des quatre volumes de ce recueil. Vint ensuite sur le revers de la feuille, le portrait de Baldinucci, dessiné au crayon noir. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Considéré comme un original de Polidoro da Caravaggio lors de l'appartenance de la feuille à la collection de Filippo Baldinucci (t. 1, p. 148), ce dessin, que Frédéric Reiset classa parmi les copies d'après l'artiste (voir Inventaire manuscrit du Cabinet des dessins), a été reclassé parmi les copies d'après Giulio Campi en suivant une proposition faite par Ph. Pouncey (note ms au verso du montage), qui a proposé d'y reconnaître une oeuvre de l'atelier. G. Bora ('Maniera, 'Idea' e natura nel disegno cremonese : novità e precisazioni', dans Paragone / Arte, 1988, 459-463 (nuova serie 9/11), p. 17, 35 note 7) a précisé qu'il s'agit d'une copie d'après un projet conservé à Breslavie (Ossolineum, Inv. 8493) pour l'une des fresques réalisées par Giulio Campi dans l'église de San Sigismondo, à Crémone (1542 ; repr. dans M. L. Ferrari, 'Il tempio di San Sigismondo a Cremona', Milan, 1974, p. 58).

INDEX :
Collections : Baldinucci, Filippo
Lieux : Crémone, San Sigismondo, oeuvre en rapport, Breslau, Ossolineum, oeuvre en rapport
Personnes : Salomon - Saba, reine de
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Salomon et la reine de Saba
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - rehauts de blanc - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 252