Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/03/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BANDINELLI Baccio


Ecole florentine

Enfant nu, à mi corps, la main droite sur la tête, le bras gauche tendu

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 76, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII21532
MA12560

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. IX FV5

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BANDINELLI Baccio

TECHNIQUES :
Plume et encre brune. Traits d'encadrement à la plume et encre brune.
H. 00,190m ; L. 00,160m

HISTORIQUE :
F. Baldinucci ; traces de simple filet brun ; 1er volume de sa collection, p.192 (Daniello da Volterra) - son fils, Francesco Saverio Baldinucci - Pandolfo Pandolfini, Camillo Pandolfini, Roberto Pandolfini, Angiolo Pandolfini, Anna Eleonora Pandolfini (épouse de Filippo Strozzi) et Eleonora Teresa Pandolfini, par héritage - Vendu par l'entremise de Filippo Strozzi, sur rapport de François Xavier Fabre, au Musée Napoléon en 1806; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Strozzi, Filippo
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1806

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1606, chap. : Ecole italienne, volume 48. (...) Num¿ro : 12560. D¿signation des sujets : [[p. 1605]] Les quatre volumes suivans, sont reliés et couverts d'une peau de mouton, peinte en rouge, avec fermoirs actuellement en assez mauvais état : ils contiennent des dessins recueillis par Philippe Baldinucci, florentin, qu'il attribuait aux excellens peintres, sculpteurs et architectes qui ont paru depuis la renaissance des arts, à Florence, en commençant par Cimabue, jusqu'aux artistes existant en 1695. Il les avait arrangés dans l'ordre chronologique de son [[p. 1606]] ouvrage intitulé : notizie de' professori del disegno da Cimabue in quà. C'est une acquisition. Volume 48. Les quatre premières feuilles contiennent un avertissement et la table des maîtres auxquels Baldinucci attribuait les dessins des quatre volumes de ce recueil. Vint ensuite sur le revers de la feuille, le portrait de Baldinucci, dessiné au crayon noir. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
R. B. Ward (Baccio Bandinelli as a draughtsman, PH.D. London University, Londres, 1982, n° 305) rapproche le dessin d'un autre (Florence, Galleria degli Uffizi, n. 514F), et l'identifie comme un 'putto' qui dériverait d'une statuette en bronze utilisée comme modèle dans l'atelier de Verrocchio (op. cit. n° 294; pour le modèle en bronze voir : Disegni toscani e umbri del primo Rinascimento, Turin, Palazzo Chiablese, 1979, n° 6). F. Viatte (Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, IX : 'Baccio Bandinelli, dessins, sculptures, peinture', par F. Viatte et M. Bormand (pour les sculptures), V. Delieuvin (pour la peinture), avec la collaboration de V. Goarin, Paris, 2011, n°5) reprend l'hypothèse de P.P. Bober et R. Rubinstein (Renaissance Artists and Antique Sculpture, Londres et New York 1986) selon laquelle le modèle du dessin du Louvre est l'un des deux fragments appartenant au Trône de Saturne, ensemble de reliefs de l'époque hellénistique, disperse entre l'église San Vitale de Ravenne et le Museo Archeologico de Venise.

INDEX :
Collections : Baldinucci, Filippo
Lieux : Ravenne, San Vitale, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Venise, Museo archeologico, oeuvre en rapport
Personnes : Verrocchio, Andrea del+
Sujets : putto - Trône de Saturne
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 12