Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 17/03/2010 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ALLORI Agnolo


Ecole florentine

Jeune homme nu assis, jouant de la flûte de Pan, et étude d'un genou

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 5923, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4437
MA4190

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t.I, U9

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ALLORI Agnolo
H. Voss

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ALLEGRI Antonio

TECHNIQUES :
Sanguine. Annotation à la plume et encre brune, en haut à droite : 'Coregio_', et en bas à droite, d'une autre main : '42(?)'.
H. 00,254m ; L. 00,180m

HISTORIQUE :
Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.2207).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.543, chap. : Ecole de Parme, carton 38. (...) Num¿ro : 4190. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Correge /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 42. D¿signation des sujets : Un homme nu jouant de la flûte à six tuyaux. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 25,5 x L. 18,5cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 25francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 8 juillet 1828 pour être relié.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Etude préparatoire pour la figure de Marsyas de la 'Dispute d'Apollon et Marsyas' (Musée de l'Ermitage à Saint Pétersbourg), peinture d'un couvercle de clavecin, peut-être la 'cassa d'apicordo' que Vasari (Le vite de' più eccellenti pittori, scultori e architettori, ed. Milanesi, Florence, 1906, VI, p. 276 et VII, p. 595) mentionne comme exécutée par Bronzino à Pesaro pour le Duc Guidobaldo II della Rovere, dont R. Borghini (Il Riposo, Florence, 1584, p. 534) en précisait le sujet. Le tableau a été gravé en 1562 par Giulio Sanudo (voir M. Bury, Giulio Sanuto. A Venetian Engraver of the Sixteenth Century, Dublin, 1990, p. 13-14), sous le nom de Correggio, et c'est sur cette base que le dessin du Louvre a été longuement attribué à cet artiste. C'est H. Voss ('Uber einige Gemälde und Zeichnungen von Meistern aus dem Kreise Michelangelos', in Jahrbuch der K¿niglich Preussischen Kunstsammlungen, t. 43, 1913, p. 314, fig. 319) qui attribue pour la première fois le dessin, et le tableau de l'Ermitage, à Bronzino - C. Monbeig-Goguel, Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des dessins italiens, I : Vasari et son temps, Maîtres toscans nés après 1500, morts avant 1600, Paris, 1972, n° 9. J. Cox-Rearick (in cat. d'exp. 'The drawings of Bronzino', New York, The Metropolitan Museum of Art, 2010, n° 15) pense que le rival d'Apollon portraituré dans cette feuille n'est pas Marsyas mais le dieu Pan. Cela est indiqué par ses jambes, incomplètes, qui, à partir du genou, prennent la forme la forme de pattes de bouc. De plus, lors de la transposition du tableau, une note technique fait état de la présence d'un dessin sous la toile représentant le même personnage avec des pattes de bouc. Dans la peinture, le musicien est devenu Marsyas.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Saint-Pétersbourg, Musée de l'Ermitage, oeuvre en rapport, Pesaro+
Personnes : Pan - Marsyas - Apollon+ - Vasari, Giorgio+ - Della Rovere, Guidobaldo II, duc+ - Sanudo, Giulio+ - Correggio+
Sujets : MYTHOLOGIES - Dispute d'Apollon et Marsyas
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 214