Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 11/07/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ABATE Nicolo' dell'


Ecole lombarde

La Calomnie d'Apelle

Vers 1552/1556

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 5877, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII25609
MA12607

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ABATE Nicolo' dell'
F. Reiset (Inv. ms)
Inspiré par PRIMATICCIO Francesco

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
ABATE Nicolo' dell'

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, sur papier beige. Trait à la plume et à l'encre brune parallel aux bors inférieur et supérieur.
H. 00,159m ; L. 00,336m

HISTORIQUE :
A.J. Dezallier d'Argenville, numéro 901 et paraphe (L.2951) en bas à droite ; sa vente, Paris, 18-28 janvier 1779, partie du lot 118 (Nicolo dell'Abbate) - Ch.P. de Saint-Morys - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1695, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12607.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 21. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont deux cartons à deux dessins. 102 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Cette allégorie correspond à la description donnée par Lucien ('Calumniae non temere credendum', 2-5) de la 'Calomnie' peinte par Apelle (IVe s. avant J.C.). L'attribution du dessin à Niccolò dell'Abate, due à d'Argenville, a été reprise par F. Reiset (Inv. ms) qui identifia la feuille parmi celles des anonymes italiens, où l'avait rangée Morel d'Arleux (Inv. ms). Selon L. Dimier ('Le Primatice...', Paris, 1900, sous n° 166), cette étude de Niccolò dérive en partie d'un original perdu de Primaticcio connu à travers une contre-épreuve à Windsor (Windsor Castle, Inv. 99). Comme il l'a remarqué, la figure d'homme âgé assis à gauche de la composition apparaît, avec variantes et renversée, à Fontainebleau dans le troisième compartiment de la Xe fenêtre de la Salle de Bal, peinte entre 1552 et, sans doute, 1556. Niccolò pourrait avoir réalisé notre dessin à cette époque (S. Béguin, in cat. exp. Nicolò dell'Abate..., Modène, Foro Boario, 2005, n° 221), à peu près au moment où Luca Penni aussi (mort en 1557) exécuta un dessin de même sujet, perdu, mais documenté par la gravure réalisée par Giorgio Ghisi en 1560 (Bartsch, XV, 1867, p. 411 n° 64), dont certaines figures montrent d'ailleurs l'influence de Niccolò. Voir aussi : D. Cordellier, cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, Louvre, 2004-2005, sous n°117, qui souligne la convenance du sujet à la décoration du cabinet du Roi, à Fontainebleau. A lire : L'idée et la ligne, Dessins français du musée de Grenoble, cat.exp., Grenoble, musée des Beaux-Arts, 5 novembre 2011-12 février 2012, Paris, Somogy, Grenoble, musée de Grenoble, 2011, cat. 1, p. 18-19.

INDEX :
Collections : Dezallier d'Argenville, Antoine-Joseph - Saint-Morys
Lieux : Fontainebleau, château, Cabinet du Roi, oeuvre en rapport, Fontainebleau, château, Salle de Bal, oeuvre en rapport, Windsor, Windsor Castle, oeuvre en rapport
Personnes : Midas, roi - Lucien+ - Apelle+ - Penni, Luca+ - Ghisi, Giorgio+
Sujets : Allégorie de l'Innocence - Allégorie de l'Ignorance - Allégorie de la Vérité - Allégorie de la Fraude - Allégorie de l'Artifice - Allégorie de la Calomnie - Allégorie de la Crédulité - Allégorie du Repentir tardif - Allégorie du Soupçon - Calomnie, de Apelle
Techniques : encre brune - lavis brun - papier beige - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 207