Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 07/05/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BONACCORSI Piero


Ecole florentine

Grotesques

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 5013, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1694
MA1631

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BONACCORSI Piero

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
GIOVANNI DA UDINE
Morel d'Arleux (Inv. ms)
GIOVANNI DA UDINE
F. Reiset (Inv. ms)

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, stylet, lavis brun. Quelques annotations de couleur.
H. 00,279m ; L. 00,234m

HISTORIQUE :
Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797.
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.218, chap. : Ecole romaine, carton 13. (...) Num¿ro : 1631. Nom du ma¿tre : Nanni di Udina Gio. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 7. D¿signation des sujets : Deux dessins d'arabesques sur le même carton : l'un à la plume ; l'autre à la plume et lavé. Les V° de ces deux dessins sont également couverts d'arabesques. Dimensions : H. 30 x L. 26,5 cm [[premier dessin]] ; H. 28,5 x L. 24 cm [[deuxième dessin]]. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 15francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
Autrefois attribuée à Giovanni da Udine, cette feuille a été inventoriée sous le nom de Perin del Vaga à la suite d'une proposition faite par K. Oberhuber (note ms) qui a suggéré le nom de l'artiste pour le dessin du verso. Perino, dans sa jeunesse, travailla sous sa direction à la réalisation des grotesques et des stucs à l'antique de la Loggetta et de la Stufetta du cardinal Bibbiena (1516-1517, 1519), des Loges (1518-1519) et de la Salle des Pontifes (1520-1521, 1524) au Vatican et, sans doute, de la Villa Madama. Il assimila ainsi le vocabulaire des grotesques qu'il remploya dans ses décors, avec un esprit inventif et une inépuisable verve imaginative, des fresques du palais Baldassini (1519-1521/1522) à celles de l'appartement du pape Paul III Farnèse au Château saint Ange (1545-1547) à Rome, en passant par les peintures de la Villa Doria à Gênes (1529-1533). Bibliographie : L. Angelucci, dans cat. exp. Renaissance : Révolutions dans les arts en Europe, 1400-1530, Lens, Musée du Louvre-Lens, 2012-2013, p. 258-259 n° 169, repr. p. 258.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Rome, Vatican, Stufetta del Bibbiena, oeuvre en rapport, Rome, Vatican, Loggetta del Bibbiena, oeuvre en rapport, Rome, Vatican, Logge di Raffaello, oeuvre en rapport, Rome, Villa Madame, oeuvre en rapport, Rome, Vatican, Sala dei Pontefici, oeuvre en rapport
Sujets : décor d'architecture - grotesque
Techniques : encre brune - lavis brun - stylet - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 61