Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PIPPI Giulio


Ecole romaine et ombrienne

Faune nu jouant d'un instrument de musique suivi d'une bacchante dansant

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 5001, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7372
MA6866

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PIPPI Giulio
O. Fischel et K. Oberhuber
Inspiré par L'ANTIQUE

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
SANTI Raffaello
E. Jabach
Attribué à FRANCO Battista
Frédéric Reiset (Inv. ms)

TECHNIQUES :
Sanguine, stylet. Découpé au milieu et complété. Annotation à la plume et à l'encre brune, en haut à droite : '[...O ou 0]. Collé en plein.
H. 00,179m ; L. 00,244m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, II, n° 590 (Raphaël) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël : 590 Un Baccus et une deesse qui dance figures entieres à la sanguine sur du papier blanc de 12 pouces de long sur 9 pouces de hault dudit [de l'escole]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.889, chap. : Ecole italienne C, carton 61. (...) Num¿ro : 6866.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 88. D¿signation des sujets : Une Bacchante et un jeune faune. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 17,5 x L. 24,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
Donné à Raphaël par E. Jabach, ce dessin a été attribué à Battista Franco par Frédéric Reiset (Inventaire manuscrit) et considéré comme réalisé d'après une peinture antique. Il a été reclassé à Giulio Romano en suivant une proposition de K. Oberhuber ('Raphaels Zeichnungen', IX, Berlin, 1972, p. 31-32 note 88, repr. fig. 21) qui l'a attribué à l'artiste de la même manière l'Inv. 5002 du Louvre et une feuille conservée à Vienne (Graphische Sammlung Albertina, Inv. 217 R84), ces deux derniers ayant été gravés par Agostino Veneziano en 1516 (A. Bartsch, 'Le peintre graveur', XIV, Vienne, 1813, p. 203-204). Selon S. Ferino (dans cat. exp. Giulio Romano (Mantoue, Museo Civico Palazzo Te, 1 septembre -12 novembre 1989), Milan, 1989, p. 248) il pourrait s'agir d'études destinées à une décoration à grotesques soit le décor à fresque de la Loggetta du Cardinal Bibiena (1516) soit des Loges (des 1516 ? -1518/19) au Vatican. Ce dessin s'inspire des personnages d'un relief du Ier siècle apr. J.-C. (Mantoue, Palazzo Ducale, inv. 6705 (R. Serra, dans 'Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, par Laura Angelucci et Roberta Serra, p. 65 sous n° 1). Voir aussi : Cat. exp. Autour de Raphael, dessins et peintures du Musée du Louvre, Paris, 24 novembre 1983-13 février 1984, Paris, 1983, sous n° 32 ; S. Massari, dans cat. exp. Raphael Invenit : Stampe da Raffaello nelle collezioni dell' Istituto Nazionale per la Grafica, Rome, Calcografia Nazionale, 1985, p. 13 n° III 1 ; D. Cordellier, B. Py, 'Musée du Louvre, Inventaire des dessins italiens, V : Raphaël, son atelier, ses copistes', Paris, 1992, p. 332 n° 484 (Giulio Romano ?) ; S. Massari, Giulio Romano pinxit et delineavit, Opere grafiche autografe di collaborazione e bottega, cat. exp. (Mantoue, Museo Civico Palazzo Te, 1993), Rome, Palombi, 1993, p. 13-14 sous 7 ; A. Gnann, in cat. exp. Roma e lo stile classico di Raffaello 1515-1527, Mantoue, Vienne, 1999, p. 98 sous n° 37 ; A. Gnann, H. Singer, « Print Clues on the verso of a Raphael Drawing », Print Quarterly, XXVI (2009), 3 (septembre), p. 215 sous note 3 ; P. Windows, 'New identification in the Drawings Collection of Gabriele Vendramin', Master Drawings, vol. 50, n° 1, 2012, p. 42, 48 note 71.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Rome, Vatican, Loggetta del Bibbiena, oeuvre en rapport, Mantoue, Palazzo Ducale, oeuvre en rapport, Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Rome, Vatican, Loges du Vatican, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Veneziano, Agostino+
Sujets : bacchante - MYTHOLOGIES - faune - Antique - grotesque
Techniques : sanguine - stylet

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 59