Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/12/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

CARPI Girolamo da


Ecole bolonaise

Une femme nue, assise, tournée vers la droite, vue de dos

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 4979, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII6591
MA6120

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
CARPI Girolamo da
Ph. Pouncey, note ms.

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME LOMBARD
F. Reiset (Inv. ms)
FRANCO Battista

TECHNIQUES :
Plume et encre brune. Collé en plein.
H. 00,143m ; L. 00,084m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.809, chap. : Ecole lombarde, carton 56. (...) Num¿ro : 6120.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 184. D¿signation des sujets : Une femme nue assise. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 14,5 x L. 8,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 10francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée le 27 août 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
Marque de Coypel. Autrefois donné à un anonyme lombard par Morel d'Arleux (Inv. ms), puis classé parmi les feuilles originales de Battista Franco par F. Reiset (Inv. ms), ce dessin a été attribué à Girolamo da Carpi par Ph. Pouncey (Musée du Louvre, Cabinet des dessins, Réserve TGF, fichier de reclassement). De cet artiste et inspiré par l'antique selon R. Parma Baudille (voi in cat. exp. Giulio Romano pinxit et delineavit : opere grafiche autografe di collaborazione e bottega, Mantoue, 1993, sous n° 198).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Sujets : Antique
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 55