Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

FARINATI Paolo


Ecole vénitienne

Epiméthée ouvrant la boîte de Pandore

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 4906, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII3757
MA3567

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après FARINATI Paolo

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, esquisse à la pierre noire sur papier beige. Annoté en haut : 'SERO NIMIRUM SAPERE CAEPIT'.
H. 00,361m ; L. 00,247m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, III, n° 171 (Farinati) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) ; marques du musée du Louvre (L. 1899 et 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 448 desseins des escoles de Venise et Lombardie : 171 Un platfond ou il y a un Ganimede ou il y a 2 figure en bas qui tienent un vaze figure entiere a la plume lavé et haussé sur de papier jaunatre de 1 pied de long sur 1 pied 4 pouce de haut dudit [de Paulo Farinata Veronese]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.464, chap. : Ecole vénitienne, carton 31. (...) Num¿ro : 3567. Nom du ma¿tre : Farinati, Paolo. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 49. D¿signation des sujets : Epimethée ouvre la boîte de Pandore. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 36 x L. 25cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : [Remis le 13 septembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
La source du thème se trouve dans les 'Trois Mille Proverbes' d'Erasme de Rotterdam (Adagiorum chiliades tres, 1508). Il est difficile de dire si cette copie est une oeuvre d'atelier ou un pastiche plus tardif. L'hypothèse de copies exécutées trait pour trait d'après les originaux, qui auraient alors appartenu à Jabach, n'est pas exclue. On sait que certains artistes étaient attachés comme copistes au service du collectionneur parisien. La Kunsthalle de Hambourg conserve le 'modello' original daté de 1594 (ou 1584), pour 'Pandore et Epiméthée'. Le Louvre possède d'autres copies de la main d'après Farinati en rapport avec le mythe de Prométhée et de Pandore (INV 4907, 4904, 4908), qui devaient constituer une suite logique, et se référer à un même ensemble pictural, dont ils demeurent les seuls témoignages. (R. Bonnefoit, dans cat. exp. Partis pris : Jean Starobinski, Largesse, Paris, Musée du Louvre, 1994, n° 34).

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Hambourg, Kunsthalle, oeuvre en rapport
Personnes : Pandore - Epiméthée - Erasme de Rotterdam+
Sujets : MYTHOLOGIES - Epiméthée ouvrant la boîte de Pandore - Boîte de Pandore - Erasme de Rotterdam, Trois Mille Proverbes - Erasme de Rotterdam, Adagiorum chiliades tres
Techniques : encre brune - lavis brun - papier beige - pierre noire - rehauts de blanc - papier préparé en jaune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 44