Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 10/06/2020 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LOTH Johann Karl


Ecole allemande

Le Christ devant Caïphe

Vers 1670

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RFML.AG.2019.35.7, Recto

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LOTH Johann Karl
S. Marinelli

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, traces de sanguine. Collé en plein sur un montage ancien. Coupé sur les quatre bords de façon irrégulière.
H. 00,189m ; L. 00,270m

HISTORIQUE :
Nicolas Schwed, Paris, catalogue Dessins anciens et du 19e siècle - Old master and 19th century Drawings, 21 mars-6 avril 2012, n° 9 - Galerie Arsinopia, Marché Serpette, Saint-Ouen ; achat par M. Bernard Hemery, le 19 novembre 2012 ; don par l'intermédiaire de la Société des Amis du Louvre. Commission des acquisitions du 9 octobre 2019. Décision du président-directeur du 9 octobre 2019.
Dernière provenance : Hemery, Bernard, par l'intermédiaire de la Société des Amis du Louvre
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 2019


COMMENTAIRE :
La feuille a été attribué à Johann Karl Loth par Sergio Marinelli (Nicolas Schwed, Paris, catalogue Dessins anciens et du 19e siècle - Old master and 19th century Drawings, 21 mars-6 avril 2012, n° 9). Avec cette feuille, Loth délaisse le papier de couleur (papier coloré bleu, rappelant la tradition vénitienne qu'il emploie pour la majorité de ses dessins) et se sert de la réserve du papier et du lavis pour noter les variations lumineuses. L'écriture graphique répond à la véhémence du sujet : le trait est court, nerveux, discontinu et légèrement courbe pour les contours, parfois redoublé. Des traits de sanguine, sans relation avec la composition finale, contribuent au bouillonnement de la scène dans laquelle les nombreux personnages aux gestes impétueux présentent des signes distinctifs de Loth, les bouches ouvertes et les doigts incurvés vers le haut. Seules deux œuvres peuvent en être rapprochées, du point de vue de la technique : "La Guérison du paralytique" et "Moïse faisant jaillir l'eau du rocher", conservées dans les Graphische Sammlungen de la Klassik Stiftung Weimar, anciennement attribuées à Giovanni Andrea Carlone. Elles présentent des caractéristiques techniques semblables, un même degré d'achèvement, de mêmes dimensions et leur style graphique, la fougue des personnages et les architectures sont tout à fait similaires. Hélène Grollemund, "Acquisitions / Arts graphiques : 'Carlotto' et le dessin baroque germanique" in Grande Galerie, Printemps 2020, n°51,, p. 28-29 (reproduit).

INDEX :
Personnes : Caïphe - Jésus-Christ
Sujets : Christ devant Caïphe