Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 07/07/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

WEBSTER Thomas


Ecole anglaise

Le Choeur de village

1848

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 55322, Recto

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
WEBSTER Thomas

TECHNIQUES :
Crayon, aquarelle et rehauts de blanc et de gomme arabique sur papier. Signé et daté en bas à gauche : T. Webster 1848.
H. 00,580m ; L. 00,890m

HISTORIQUE :
Vente Christie's, Londres, 12 juin 1973, n° 238 ; famille Forbes, New York et Londres, Old Battersea House [vente Forbes, Christie's, Londres, 20 février 2003, no 45, repr., invendu] ; don de la famille Forbes en l'honneur de Christopher Forbes, avec les RF 55320, RF 55321, RF 55323, dépôt de 5 ans par les American Friends of the Louvre. Commissions des acquisitions du 3 février 2011 et du 6 avril 2016. Décision du président-directeur du 6 avril 2016.
Dernière provenance : Forbes, famille
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 2016


COMMENTAIRE :
Cette aquarelle est la reprise d'une peinture à l'huile exécutée par Webster en 1847 (Londres, Victoria and Albert Museum) qui compte parmi les plus importants succès de l'artiste. Dans la suite de William Mulready, Webster se fit une spécialité des scènes de genre moralisantes. Il fut particulièrement apprécié de Charles Dickens, qui lui commanda d'ailleurs un tableau. Le Choeur de village illustre un récit de l'écrivain américain Washington Irving (1782-1859), « Le Jour de Noël », extrait du Livre de croquis de Geoffrey Crayon (1820), son recueil de nouvelles le plus célèbre. L'auteur y porte un regard souvent amusé sur les moeurs de l'Angleterre. Webster fait écho à un passage pittoresque du récit : « L'orchestre était placé dans une petite galerie et offrait le regroupement le plus singulier de têtes entassées les unes au dessus des autres. Parmi elles, je remarquai particulièrement celle du tailleur de la commune, un pâle personnage, au front et au menton fuyants, qui jouait de la clarinette et semblait avoir effilé ses traits sous cet effort intense. Tel autre, trapu et rond comme une baudruche, s'éreintait sur une basse de viole, plié en deux au point de ne plus offrir aux regards qu'un crâne chauve, rond comme un oeuf d'autruche. Parmi les chanteuses, quelques jolis visages auxquels l'air frais du matin avait prêté une teinte rose et vive [...] ; regroupés ça et là autour d'une même partition, ils offraient comme des grappes de physionomies hétéroclites qui rappelaient les chapelets de chérubins que l'on distingue parfois sur les tombeaux de campagne. » La première version de la composition a été exécutée pour le grand collectionneur John Sheepshank, qui donna l'ensemble de sa collection de peintures modernes britanniques au musée de Kensington (Victoria and Albert Museum). Présenté à la Royal Academy en 1847, le tableau fut ensuite accroché avec le même succès à Paris lors de l'Exposition universelle de 1855. Fort représentative du goût victorien, cette grande aquarelle a figuré dans plusieurs expositions importantes. The Art and Mind of Victorian England: Paintings from the Forbes Magazine Collection, catalogue de l'exposition (Minneapolis, University Gallery, University of Minnesota, 1974), Minneapolis, University of Minnesota, 1974, n° 44. The Royal Academy (1837-1901) Revisited: Victorian Paintings from the Forbes Magazine Collection, catalogue de l'exposition (New York, The Metropolitan Museum of Art ; Princeton, The Art Museum, Princeton University ; Atlanta, The High Museum of Art ; Cincinnati Art Museum ; Louisville, Kentucky, The Allen House, 1975-1976), par Forbes (C.), Princeton (N. J.), Art Museum, Princeton University, n° 68. Victorian Childhood, catalogue de l'exposition (New Haven, Yale Centre for British Art ; Portland, Oregon, Portland Art Museum ; New York, The Forbes Magazine Galleries, 1986-1987), New York, Abrams, 1986, pl. 33 A Brush with the Millennium : Aspects of Christian Art over Two Centuries, catalogue de l'exposition (Chichester, The Bishop's Palace, 2000), Londres, 2000, n° 4. Guillaume Faroult, La donation Forbes aux American Friends of the Louvre. Une collection britannique présentée au Louvre, Tableau du mois, 181, musée du Louvre, juin-septembre 2011, repr. Guillaume Faroult et Christophe Leribault, La donation Forbes : panorama de la peinture anglaise, Grande Galerie, 16, juin-août 2011, p. 15, repr.

INDEX :
Lieux : Londres, Victoria and Albert Museum, oeuvre en rapport
Personnes : Sheepshanks, John, collection particulière, oeuvre en rapport
Sujets : Royal Academy de Londres - Exposition Universelle de 1855 - Webster, Thomas, Le Choeur de village - Irving, Washington, Le Jour de Noël - Irving, Washington, Livre de croquis de Geoffrey Crayon