Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/04/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

DELATOUR Maurice Quentin


Ecole française

Portrait de la marquise de Sesmaisons, née Marie-Louise Gabrielle de La Fontaine Solare de La Boissière (1722-?)

1738

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 55306, Recto

LOCALISATION :
Réserve des pièces encadrées

ATTRIBUTION ACTUELLE :
DELATOUR Maurice Quentin

TECHNIQUES :
Pastel. Au dos du cadre, inscription : WP 45 (Weill-Picard, n° ERR, Jeu de Paume)
H. 00,630m ; L. 00,510m

HISTORIQUE :
Anne-Gabriel-Henri Bernard de Boulainvilliers - Gabriel-Bernard de Rieux, puis sa descendance - duc de Clermont-Tonnerre (au début du XXe siècle, le pastel est conservé au château de Glisolles dans l'Eure) - Achat en 1918 par Arthur Veil-Picard (150 000 francs) ; saisi par l'Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (ERR), n° WP 45, Jeu de Paume ; lieu de transfert : Lager Peter ; Central Collecting Point, Munich N° 549/3 ; restitué le 16 avril 1946 (ou le 20 décembre 1946) ; ses héritiers, famille Chaubah ; par l'intermédiaire de Christie's Paris. Commission du 3 décembre 2014.
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 2014


COMMENTAIRE :
Description raisonnée des tableaux exposés au Louvre. Lettre à Mme la marquise de S.P.R., par le chevalier Jean-Florent-Joseph de Neufville de Brunaubois Montador, Salon, 1738, (Bibliothèque nationale de France, Réserve 8-YA3-27 (1,8), Collection Deloynes. Tome 1, pièces 1 à 19) : ... quoi qu'à dire vrai, on ne puisse sortir sans les avoir été contempler souvent, de même que celui de Mlle La Boissière, à laquelle il a sçu conserver toutes les graces qu'on lui connoît, et qui sans la rendre belle, lui donnent le triomphe sur la Beauté. Son attitude est aisée, naturelle et artistement négligée. Elle est appuyée sur une fenêtre, les mains passées dans un de ces petits manchons, que vous avez pris en déplaisance, mais avec lesquels vous vous réconcilieriez en faveur de celui-ci. Rien n'est plus léger et plus gracieux que sa touche. On voit, on sent, on croit aller toucher tout ce qu'il peint. C'est du velours, c'est une pelisse, c'est de la gaze ; il n'est pas possible que ce ne soit qu'une imposture de couleurs. Marie-Louise-Gabrielle de La Fontaine Solare de La Boissière, née le 15 juin 1722 est la fille de François de La Fontaine Solare, comte de La Boissière et de Marie-Anne-Henriette de Boulainvilliers, Lorsqu'en 1737 son oncle Gabriel-Bernard de Rieux, président du Parlement de Paris commande à Delatour son portrait, elle a quinze-seize ans. Le président a épousé en seconde noce Suzanne-Marie-Henriette de Boulainviliers, la tante de Marie-Louise Gabrielle. La jeune fille qui a été élevée dans leur foyer, épousera en 1743 un brigadier des armées du roi, Claude-François marquis de Sesmaisons. En 1740-1741, le président Rieux demandera à Delatour, son portrait puis celui de son épouse. De dimensions monumentales, ce pastel (2,10m x 1,51m) est exposé au Salon de 1741 (n° 118) et celui de son épouse en habit de bal, tenant un masque (1,15m x 0,88m) au Salon de 1742 (n° 127), ils sont conservées au musée Getty à Los Angeles et au musée Cognacq-Jay à Paris. Les trois pastels sont demeurés en possession du président de Rieux puis de sa descendance et jusqu'en 1919, ils étaient conservés au château de Glisolles dans l'Eure, dans la collection du duc de Clermont-Tonnerre. Harduin de Grosville (Pastels de Latour vus en Normandie, Bulletin de la Société Académique de Laon, Tome XXIX, Années 1892 à 1894, p. 422 à 432) écrit avoir vu le portrait du président de Rieux, celui de sa nièce, Mademoiselle de la Boissière mais aussi : 'un assez curieux document : c'est une copie à la plume du pastel de Latour, faite en 1750 par un artiste du nom de Basile Massé, au bas de laquelle est calligraphiée cette mention : Marie-Gabrielle-Louise de la Fontaine-Solare de la Boissière, née le 15e juin 1722'. Exposé au Salon de 1738 (n° 69) Bibliothèque nationale de France, RESERVE 8-YA3-27 (1,6). Gravé par Gilles-Edmé Petit (1696-1760). Salon de 1738, n° 69. Description raisonnée des tableaux exposés au Louvre, Lettre à madame la marquise de S.P.R., Paris, 1738, p. 7 (p. 143). M. Harduin de Grosville, Pastels de Latour vus en Normandie, p. 422-432, Bulletin de la Société Académique de Laon, Tome XXIX, Années 1892-1893-1894, Laon, 1895. Henry Lapauze, Les pastels de M.-Q. de La Tour à Saint-Quentin, Paris, Bulloz,1898, p. 102 Georges Wildenstein, Un pastel de La Tour, le président Rieux, Etudes et Documents pour servir à l'Histoire de l'Art français, Paris, 1919, p.12. Bulletin de la commission des antiquités de la Seine-Inférieure, Tome XVII, 1915 à 1919, Rouen, 1921, p. 113. Emile Dacier, Paul Ratouis de Limay, Exposition de pastels français du XVIIe et du XVIIIe siècle, Paris, 1927, p. 19, n° 31. Albert Besnard, Georges Wildenstein, La Tour, la vie et l'œuvre de l'artiste. L'Art Français, collection dirigée par Georges Wildenstein. Les Beaux-Arts, Edition d'études et de documents, Paris, 1928, p. 146, n° 196, reproduit p. 178. René Gimpel, Journal d'un collectionneur marchand de tableaux, Calmann-Lévy, 1963, p. 23-24, p. 78-79. Neil Jeffares, Dictionary of pastellists before 1800, www.pastellists.com (classé à Sesmaisons).

INDEX :
Collections : Rieux, Gabriel-Bernard de - Clermont-Tonnerre, duc de - Veil-Picard, Arthur - Chaubah
Lieux : Paris, Musée Cognacq-Jay, oeuvre en rapport, Los Angeles, J. Paul Getty Museum, oeuvre en rapport, Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve des livres rares, oeuvre en rapport, Glisolles, château de (Eure)+
Personnes : Petit, Gilles Edmé, graveur+ - La Fontaine Solare de La Boissière, Marie-Louise Gabrielle de, marquise de Sesmaisons - La Fontaine Solare, François de, comte de La Boissière+ - Boulainvilliers, Marie-Anne-Henriette de+ - Boulainvilliers, Suzanne-Marie-Henriette de, présidente de Rieux (1696-1776)+ - Sesmaisons, Claude-François, marquis de+ - Clermont-Tonnerre, duc de+ - Rieux, Gabriel-Bernard, comte de, président du Parlement de Paris (1687-1745)+ - Neufville de Brunaubois Montador, Jean-Florent-Joseph, chevalier de+
Sujets : Salon de 1738 - Salon de 1741 - Salon de 1742
Techniques : pastel