Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 14/09/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MALEUVRE Pierre


Ecole française

Départ pour le Sabbat

Vers 1780

TECHNIQUES :
eau-forte - burin

INVENTAIRES :
Chalcographie
11435 C

LOCALISATION :
Atelier de la chalcographie

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MALEUVRE Pierre
Gravé d'après QUEVERDO François Marie Isodore

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
H. 00,385m ; L. 00,276m

HISTORIQUE :
Donation de Madame Françoise Heilbrun en souvenir de Philippe Néagu.
Dernière provenance : Heilbrun Françoise
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 2010

COMMENTAIRE :
Ce cuivre témoigne de la rencontre entre deux artistes graveurs, dans le sillage du retour du classicisme de Greuze, bien que l'exécution n'atteigne pas la force plastique de ce dernier. François Marie Isidore Queverdo (père de Louis Marie Queverdo qui se forma dans l'atelier de Régnault) est ainsi connu pour nombre de lavis et aquarelles diffusés par la gravure dans les années 1770-1790: "La belle Pénitente", "La Bonne Mère", "L'Alchimiste consulté", sont autant de thèmes oscillant entre la peinture de genre et la représentation galante. Le 3Départ pour le Sabbat" fut gravé par Pierre Maleuvred'après un dessin de Queverdo (Queverdo delineavit). La lettre nous signale encore que le dessin qui servit de modèle à la gravure se trouvait dans le cabinet de M. Langlier, célèbre marchand de tableaux qui tenait son commerce quai de la Mégisserie, puis reu Sainte-Croix-de-la Bretonnerie, dont Wille recommande la visite de sa boutique à deux voyageurs allemands en 1772: "M. Langlier, Marchand de tableaux pour un million de tableaux" AN. 219 AP (1) Papiers Wille, dossier n°6. La dernière mention de la lettre de l'estampe "Chez l'auteurn rue Pierre Sarrazin, n°14" ainsi que l'effacement de la lettre dans l'angle inférieur gauche du cuivre, attestent que le cuivre, qui connut un certain succès, fut repris par Maleuvre qui en obtint le privilège de la publication. Cette estampe illustre la complexité du commerce de l'estampe à Paris sous les règnes de Louis XV et Louis XVI.

INDEX :