Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 18/07/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Gravé par

CALLOT Jacques


Ecole française

Grande thèse du prince Nicolas François de Lorraine

1625

Gravure

ETAT :
Épreuve du 3e état

TECHNIQUES :
eau-forte

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
L 46 LR/1002 Recto

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil : Callot Jacques -6-
L 46 LR
Folio 52
rapporté au recto

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Gravé par CALLOT Jacques

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Eau-forte. Impression en rouge sanguine. En bas à droite : "Iac. Callot In et Fecit in aqua F(manque)". Etat III/III.
Dimensions à la feuille : H. 00,255m ; L. 00,501m

HISTORIQUE :
Acquis par James Mayer de Rothschild en 1856; legs à Edmond James de Rothschild; don au musée du Louvre en 1935.
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Cette estampe est tirée en deux feuilles (L 46/1001 et 1002). Troisième état de l'oeuvre de Callot sans le texte typographié. Manque en bas à droite à cause d'une cassure dans la plaque. Le cuivre est aujourd'hui au musée historique Lorrain Lieure II, p. 66 à 69, n°569. Meaume 615. Favier, 1912. P. Choné, "Jacques Callot", Musée historique Lorrain, 1992, p. 524.

DESCRIPTION DU RECUEIL :
Relié en demi-maroquin rouge à coins. Ex-libris du baron James Mayer de Rothschild sur le contreplat devant. H : 00,637 m L : 00,512 m D : 00,050 m Livre ouvert : 00,998 m

INDEX :
Collections : Rothschild, James Mayer de
Personnes : Nicolas François de Vaudémont, duc de Lorraine (1609-1670) - François de Vaudémont, duc de Lorraine (1573-1632)
Sujets : Thèse

OEUVRES EN RAPPORT :
Est physiquement reliée à L 46 LR/1001 Recto
Attribué à CALLOT Jacques, école française
Grande thèse du prince Nicolas François de Lorraine
Commentaire : Cette estampe est tirée en deux feuilles (L 46/1001 et 1002). Troisième état de l'oeuvre de Callot sans le texte typographié. Manque en bas à droite à cause d'une cassure dans la plaque. Le cuivre est aujourd'hui au musée historique Lorrain Lieure II, p. 66 à 69, n°569. Meaume 615. Favier, 1912. P. Choné, "Jacques Callot", Musée historique Lorrain, 1992, p. 524.