Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/05/2023 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Atelier de

BERAIN Jean I


Ecole française

Costume pour un sylvain
Costumes des Fêtes , Mascarades . Théâtres , etc , de Louis XIV

Dessin

TECHNIQUES :
encre noire - lavis gris - plume

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
2870 DR/ Recto

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil de dessins : Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV - Tome XIII - 2859 DR à 2990 DR

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Atelier de BERAIN Jean I
Bouffard, Mickaël

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FRANCAIS
Inventaire Edmond de Rothschild
ANONYME FRANCAIS
Inventaire Edmond de Rothschild

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Dimensions à la feuille : H. 00,332m ; L. 00,251m

HISTORIQUE :
Claude Pioche sieur du Rondray (1660/1665 -1733) (?), Paris, mars 1733 ; Gilbert Paignon-Dijonval (?) (1708-1792), 1810 ; Charles-Gilbert, vicomte de Morel-Vindé (?), sa vente, Londres, 1819 ; Samuel Woodburn (?), Londres ; Paul et Dominic Colnaghi (?), Londres ; acquis par Auguste Danlos pour Edmond de Rothschild en août 1889, 6900 francs ; don au musée du Louvre en 1935.
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
La posture du danseur que l'on observe sur les dessins de Jean Berain 1734 DR et 2121 DR servit de modèle à cette copie exécutée par son atelier. Le mannequin à l'eau-forte gravé sur le verso du numéro 3078 DR de la collection Edmond de Rothschild fut employée principalement pour les rôles dansés dans la veine comique (voir aussi les caractérisations de Turcs (1878 DR), de paysans (2438 DR), d'Indiens (2114 DR et 2437 DR), de tritons (2869 DR et 2878 DR)). On ne peut dire si cette « quatrième position » avec pied en l'air correspond à un chassé, un demi-contretemps, un ballonné ou n'importe quel pas composé qui intègre ces pas simples, puisque le vocabulaire chorégraphique de l'époque se fonde sur les mêmes unités motrices. Il faut dire aussi que l'attitude générale du personnage, en incluant son port de bras, est depuis longtemps associée à la figure grotesque ou comique (1689 DR). (M. Bouffard, dans « En scène! Dessins de costumes de la collection Edmond de Rothschild », cat. exp. Paris, musée du Louvre, du 27 octobre 2021 au 31 janvier 2022, sous la direction de Mickaël Bouffard, Victoria Fernández Masaguer et Jérôme de La Gorce, éditions Liénart et musée du Louvre, 2021, p.54-55, cat. 6, note 2).

INDEX :

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 14