Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 12/06/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PRIMATICCIO Francesco


Ecole bolonaise

Mascarade de Persépolis

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 8568, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4948
MA4635

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PRIMATICCIO Francesco

TECHNIQUES :
Plume et encre noire, lavis gris, rehauts de blanc, tracé préparatoire à la pierre noire et au stylet. Mise au carreau à la pierre noire. Dimension du carreau: 0,017. Collé en plein.
H. 00,255m ; L. 00,303m

HISTORIQUE :
Collectionneur(s ?) parfois identifié(s ?) avec Desneux ou de La Noüe ; montage à bande dorée, avec au verso, numéro 'xcv' et paraphe (L. 3014) - E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; au verso du montage, à la sanguine, numérotation 169 ; Inventaire Jabach : École de Florence, n° 169 (Primatice) - Acquis pour le Cabinet du roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) et annotation : 'cent soixante neuf' ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 169 d e Plusieurs figures entiere de differend postures a la plume lavé et rehausé sur 14 pouce de long sur 1 pied d'haut dudit [de Francisco Primaticio]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.608, chap. : Ecole de Bologne, carton 42. (...) Num¿ro : 4635. Nom du ma¿tre : Idem [[ Primaticcio, Francesco /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 32. D¿signation des sujets : Sujet inconnu. Dessin aux crayons noir et blanc, et surchargé de traits à la plume. Dimensions : H. 25 x L. 30,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 150francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
Dessin pour une composition (disparue) du cycle de 'l'Histoire d'Alexandre', peint dans la Chambre de la Duchesse d'Etampes, à Fontainebleau (L. Dimier, 'Le Primatice...', Paris, 1900, p.433 n°56). Une gravure, en contrepartie, en a été tirée par un aquafortiste de Fontainebleau (Ibidem, p.507 n°137) ; pour cette gravure P.-J. Mariette ('Abecedario', IV, p.214) précisait: 'Peint dans la chambre d'Alexandre, entre la salle des gardes et celle du bal, à Fontainebleau (.) C'est la mascarade qui amena l'incendie de Persépolis. Voyez la Vie d'Alexandre par Plutarque ['Vies des Hommes illustres', LXIX]' et ailleurs ('Abecedario', VI, p.297): 'Il y a encore dans le château de Fontainebleau (.) la chambre de la duchesse d'Etampes (.) Quelques un de ses tableaux ont été gravés (.) Domenico Barbieri Florentin a gravé un Festin, et d'autres élèves du Primatice ont gravé (.) une Mascarade'. Les danseurs, à droite, qui s'attachent des grelots aux chevilles, ont une attitude proche de celle de l'Hermès de Lysippe et l'un des deux ressemble aussi, comme l'a noté Flaminia bardati (Journée d'études Jean Goujon, Paris, Inha, 11 juin 2015), à une figure de 'la peche miraculeuse' de la tentuere des Actes des Apôtres de Raphaël. Une étude pour les deux femmes, les bras levés, derrière eux, est à Florence (Uffizi, 12141 F; L. Aldovini, tesi di Laurea, Milan, Università Cattolica, 1999, p.295). Techniquement, les procédés rappellent ceux du dessin du Louvre, INV 8540. Pour une notice et une bibliographie voir: D. Cordellier, cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, Louvre, 2004, n°103. Voir aussi Sylvie Béguin, "Primaticcio in France", The Burlington Magazine, avril 2005, CXLVII, p. 242.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi - Desneux ou De La Noue ?
Lieux : Fontainebleau, château, Chambre de la duchesse d'Etampes, oeuvre en rapport, Persépolis, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Alexandre - Alexandre+ - Mariette, Pierre-Jean+ - Domenico del Barbiere+ - Zaleucus+
Sujets : Histoire d'Alexandre - Mascarade de Persepolis - Les Vies des hommes illustres, de Plutarque - Hermès, de Lisippe - Festin
Techniques : encre noire - lavis gris - pierre noire - rehauts de blanc - mis au carreau - stylet - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 286