Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 15/09/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PRIMATICCIO Francesco


Ecole bolonaise

Deux vieillards à moitié drapés

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 8546, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII5011
MA4697

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PRIMATICCIO Francesco

TECHNIQUES :
Sanguine, rehauts de blanc, papier lavé de sanguine. Collé en plein.
H. 00,178m ; L. 00,206m

HISTORIQUE :
E. Jabach ; Inventaire Jabach : École de Florence, n° 122 (Primatice) - Acquis pour le Cabinet du roi en 1671 ; paraphe de J.-Ch. Garnier d'Isle (L. 2961) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 122 Deux hommes assis acosté sur leur main figure entiere a la sangine rehaussé de blan sur de papier gris de 10 1/2 pouce de long sur 9 1/2 pouce d'haut dudit [de Fran[cis]co Primaticio]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.616, chap. : Ecole de Bologne, carton 42. (...) Num¿ro : 4697. Nom du ma¿tre : Idem [[ Primaticcio, Francesco /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 90. D¿signation des sujets : Sur le même carton deux dessins à la sanguine, rehaussés de blanc ; ils représentent des figures assises. Dimensions : H. 17 x L. 19,5 cm [[le premier]] ; H. 18 x L. 20,5 cm [[le deuxième]]. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 15francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
Étude pour la composition peinte au 2e tableau de l'embrasure de la Ve fenêtre de la Salle de Bal, selon la numérotation du Père Pierre Dan ('Le Trésor des Merveilles de la maison royale de Fontainebleau', Paris, 1642, p. 104) et de L. Dimier ('Le Primatice.', Paris, 1900, p. 430 n° 33), c'est-à-dire la 5e croisée Nord. Décrite par Dan comme 'deux veillards qui sont couchez' et plus justement par l'Abbé Pierre Guilbert ('Description historique.', 2 vol., Paris, 1731, II, p. 64) comme 'Deux vieillards assis représentans le Conseil'. La destination du dessin a été reconnue par Morel d'Arleux (Inv. ms ). D'autres dessins, la plupart pour des peintures des embrasures Nord, sont conservés au Louvre, INV 8711, 8545, 8547, RF 38814 et à Windsor Castle, Royal Library, RL 5973 (D. Cordellier, cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, Musée du Louvre, 2004, sous n° 219). Sur cette feuille, Primaticcio semble, d'un côté se souvenir, pour le buste du vieil homme assis à droite, du 'Torse du Belvédère' qu'il avait sans doute vu à Rome en 1540, d'un autre, il remploie ce dessin pour à l'un des 'Prophètes (?)' sculptés en bas-relief à la voûte du tombeau de François Ier (Saint-Denis, Basilique). Pour une notice et une bibliographie voir : D. Cordellier , op. cit., n° 218. BIBLIOGRAPHIE : Jean Adhémar, Le Dessin français au XVIe siècle, 1954, n°25 ; Dominique Cordellier, cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, Musée du Louvre, 2004, n° 218 , sous n° 219 ; Sylvie Béguin, 'Primaticcio in France', The Burlington Magazine, avril 2005, CXLVII, p. 243 ; Dominique Cordellier, 'Primatice et le Maitre de la Tenture de Diane (Charles Carmoy ?), auteurs des dessins pour les vitraux profanes du château d'Anet', dans Philibert De l'Orme, un architecte dans l'histoire, Arts, Sciences, Techniques, textes réunis et édités par Frédérique Lemerle et Yves Pauwels, Brépols, 2016, p. 151.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Windsor, Windsor Castle, The Royal Library, oeuvre en rapport, Fontainebleau, château, Salle de Bal, oeuvre en rapport, Rome+, Rome, Vatican, Musei Vaticani, oeuvre en rapport, Saint-Denis, basilique, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : François Ier, roi de France+
Sujets : prophète - Torse du Belvédère
Techniques : rehauts de blanc - sanguine - papier lavé de sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 283