Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/05/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME FLORENTIN XVè s


Ecole florentine

Jeune homme aux cheveux longs, coiffé d'une calotte

Gravure

TECHNIQUES :
nielle

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
90 Ni/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
9126

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil : Nielles Tome VI (85 Ni. à 97 Ni.)
L 7 LR

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME FLORENTIN XVè s
Blum, André

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN XVè s
Inventaire E. de Rothschild

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
ANONYME BOLONAIS fin XVè s
A. Venturi

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Dimensions à la feuille : H. 00,036m ; L. 00,024m
Dimensions au coup de planche : H. 00,036m ; L. 00,024m
Dimensions au trait carré : H. 00,032m ; L. 00,022m

HISTORIQUE :
Collection J. Durazzo, Stuttgart, 19 novembre 1872, n°2867, 1005 florins. Acquis par le baron E. de Rothschild. Montage de la collection du Baron E. de Rothschild avec l'attribution en caractères rouges et initiales dorées : "ECOLE FLORENTINE DU XVème SIECLE", proposition d'attribution : "(Anonyme Bolonais d'après Venturi)" . Au-dessous, le titre: 'Jeune Homme aux cheveux longs coiffé d'une calotte' aux majuscules rouges. En bas à gauche, numéro de catalogue et ancien numéro d'inventaire : 'Dt. 582/ 9126'. En bas à droite : "Coll. Durazzo (1872)".
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Seule épreuve connue de ce nielle. Anciennement cataloguée comme un travail italien du XVe siècle, A. Blum l'intègre dans le corpus d'œuvres de l'école florentine ('Les nielles du Quattrocento', Musée du Louvre, Cabinet d'estampes Edmond de Rothschild, Paris, Compagnie des Arts photomécaniques, 1950, p. 17, n°51) A. Venturi la classe parmi les œuvres de l'école bolonaise. Dutuit 582

INDEX :
Collections : Durazzo, Jacopo

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 42