Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PRIMATICCIO Francesco


Ecole bolonaise

Aréthuse poursuivie par Alphée

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 8534, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII5031
MA4712

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PRIMATICCIO Francesco

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ROSSO FIORENTINO

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis beige, rehauts de blanc. Collé en plein. Restauré en 2004
H. 00,548m ; L. 00,405m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; 'dessin d'ordonnance', avec au verso du montage, à la sanguine : '179' ; Inventaire Jabach : École de Florence, n° 179 (Rosso) - Acquis pour le Cabinet du roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) et annotation : 'cent soixante dix neuf'; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 179 Un paysage ou il y a Pan et Serenge figure entiere a la plume et lavé sur de papier gris de 19 pouce de long sur 2 pied de haut dudit [de Rosso]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.618, chap. : Ecole de Bologne, carton 42. (...) Num¿ro : 4712. Nom du ma¿tre : Idem [[ Primaticcio, Francesco /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 105. D¿signation des sujets : Pan et Sirinx. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 55 x L. 40,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 20francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
D. Cordellier (cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, Musée du Louvre, 2004, n° 194) a inscrit ce dessin dans une série, connue essentiellement par des copies dessinées, de représentations de déesses ou de nymphes échappant, parfois au prix d'une métamorphose, aux outrages de personnages mi-homme mi-bouc; l'ensemble s'attachait autant à peindre le destin des hamadryades que celui des satyres et on en ignore la destination. Tous ces sujets sont représentés, comme ceux des projets de Primaticcio pour le château d'Anet, sur de grandes feuilles - un peu plus de 50 cm de haut sur un peu plus de 40 de large - et, dans tous les cas, le paysage occupe un espace important autour des figures. Tous ces dessins partagent ces deux caractéristiques (voir aussi le dessin du Louvre, INV 1582 d'une facture très différente, linéaire et froide, qui porte peut-être témoignage d'une composition de Primaticcio). De l'ensemble, la page présentée ici est la seule qui soit de la main de Primaticcio, même si, comme plusieurs autres de la même série, elle passait au XVIIIe siècle pour être de Rosso. Pour une notice et une bibliographie voir : Ibidem. Un dessin du Crocker Art Museum de Sacramento (inv. 1871.260), anciennement attribué à Rosso Fiorentino, doit être rendu à Primaticcio. Une annotation ancienne au verso identifie la scène comme la 'Gesta d'artusa' (l'histoire d'Aréthuse) tirée des Métamorphoses d'Ovide. Notre dessin, dont l'écriture, la technique et les dimensions sont identiques, participe certainement du même récit. La scène représente un épisode antérieur à celui de Sacramento, 'Alphée poursuivant la nymphe Aréthuse'. On retrouve les mêmes roches et le même type de végétation, ainsi qu'une juxtaposition de monuments antiques. En outre, il existait dans la collection Paignon Dijonval un troisième dessin (actuellement non localisé) pouvant se rapporter à l'histoire d'Aréthuse et précéder les deux scènes citées. (B. Py, "Deux projets de Primatice pour des vitraux d'Anet illustrant l'histoire d'Aréthuse" in 'Il mecenatismo di Caterina de' Medici. Poesia, feste, musica, pittura,scultura, architettura', sous la dir. de Sabine Frommel et Gerhard Wolf, Marsilio, 2008, p. 245-249)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Sacramento, The E. B. Crocker Art Gallery, oeuvre en rapport, Collection particulière, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Anet, château, oeuvre en rapport
Personnes : Alphée - Aréthuse, nymphe - Rosso Fiorentino+
Sujets : satyre - MYTHOLOGIES - Alphée poursuivant Aréthuse - amadryade - Ovide, Métamorphoses
Techniques : encre brune - rehauts de blanc - lavis beige - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 280