Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

DUBREUIL Toussaint


Ecole française

Femme drapée assise entourée d'enfants lui présentant la Couronne d'épines

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 8513, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII5024
MA4705

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
DUBREUIL Toussaint
Dominique Cordellier
Inspiré par TIBALDI Pellegrino

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
PRIMATICCIO Francesco
E. Jabach

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à PRIMATICCIO Francesco
S. Béguin, 1972
Attribué à RUGGIERI Ruggiero de
S. Béguin, 1979
DUBREUIL Toussaint
Dominique Cordellier, 1985

TECHNIQUES :
Sanguine, mis au carreau au stylet. Dimension du carreau: 0,028 m. Papier filigrané. Filigrane double grappe de raisin. Trace d'une ancienne pièce de papier décollée à mi-hauteur sur le côté droit. Annotation à la plume et à l'encre brune, en bas vers la gauche: '10'. Collé en plein.
H. 00,356m ; L. 00,363m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance avec au verso, à la sanguine: '111' ; Inventaire Jabach, I, n° 111 (Primatice) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) et annotation 'cent onze'; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 111 Un absomption de la Vierge ou il y a plusieurs anges figures entiere a la sangine sur de papier blan de 16 1/2 pouc[e] de long sur 16 1/2 pouce d'haut de Fran[cis]co Primaticio
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.617, chap. : Ecole de Bologne, carton 42. (...) Num¿ro : 4705. Nom du ma¿tre : Idem [[ Primaticcio, Francesco /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 98. D¿signation des sujets : Une femme assise sur des nuages, à qui des amours présentent un chiffre entrelacé. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 35,5 x L. 36cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 15francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
La traditionnelle attribution à Primatice a été mise en doute par S. Béguin (voir in cat. exp. L'École de Fontainebleau, par R. Bacou Paris, Grand Palais, 1972, n° 185), qui a reconnu la même main qu'une feuille avec la 'Foi' (New York, Pierpont Morgan Library, Inv. 1961-15), pour laquelle elle suggérait le nom de Ruggiero de' Ruggieri [in 'Le Arti a Bologna e in Emilia dal XVI al XVII secolo, Atti del XXIV Congresso Internazionale di Storia dell'Arte', Bologne, (1979) 1982, p. 54]. D. Cordellier [in Bulletin de la Société de l'histoire de l'art français, (1985) 1987, p. 9], en soulignant les indéniables parentés du dessin avec les feuilles de Toussaint Dubreuil au Louvre (INV 26251, 26289) et à Oxford (Christ Church, Inv. 1364), a préféré ce dernier nom à celui de Ruggiero. Il a fait de même pour les dessins de New York, cités ci-dessus, et pour l'INV 8539 du Louvre ; les trois feuilles seraient préparatoires à un même décor religieux partiellement connu par une copie au Louvre (INV 8733). Dans notre dessin, reclassé à Toussaint Dubreuil en suivant la proposition de D. Cordellier (voir cahier de reclassement [reclassement 2005], Louvre, Cabinet des Dessins), l'artiste a utilisé en les travestissant à peine des figures de Pellegrino Tibaldi : 'l'Éole' de la Sala di Ulisse au Palazzo Poggi et les anges de la 'Conception de saint Jean-Baptiste' de la chapelle Poggi à San Giacomo, à Bologne (D. Cordellier, op. cit.). Pour une notice et une bibliographie voir : D. Cordellier, cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, musée du Louvre, 2004, n° 265. Voir aussi : S. Béguin, in The Burlington Magazine, avril 2005, p. 244.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Oxford, Christ Church Library, oeuvre en rapport, Bologne, San Giacomo Maggiore, oeuvre en rapport, New York, Pierpont Morgan Library, oeuvre en rapport, Bologne, Palazzo Poggi, salle d'Ulysse, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Eole+ - Jean-Baptiste, saint+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Allégorie de la Foi - ange portant les Instruments de la Passion - Allégorie religieuse - couronne d'épines
Techniques : sanguine - mis au carreau - stylet - papier filigrané

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 276